21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 13:30

http://i43.tinypic.com/714lci.png

titre japonais : イキガ(Ikigami)

auteur : Motorô Mase

édition française : Asuka (2009) et Kazé (2009)

nombres de tomes sortis en France : 8, série finie.

Résumé : Dans un futur proche, au Japon, tous les enfants subissent un vaccin dit de « prospérité nationale » qui contient une capsule. Si cette capsule est inoffensive durant les premières années de vie d’un individu, à l’âge de 18 à 25 ans, une sur mille provoquera la mort de son porteur. Cette loi cruelle a pour but d’apprendre aux citoyens à apprécier la valeur de la vie, car chacun d’eux pourra mourir en atteignant l’âge de 18 ans. Toute opposition à la « prospérité nationale » est sévèrement punie et aucune remise en cause du gouvernement n’est acceptée. Fujimoto est un citoyen comme les autres, à un détail près, son métier est « livreur », c’est à lui que revient la lourde tâche de délivrer « l’ikigami », le préavis de mort qui annonce à un porteur de capsule tueuse l’heure et la date de sa mort, afin qu’il décide de ce qu’il fera durant ses dernières heures de vie.

 

http://i44.tinypic.com/2u89htd.png

 

Cela fait un certain temps que je pensais faire une critique d’Ikigami, car malgré ma volonté de varier les critiques sur des styles de mangas très différents les uns des autres, je n’avais pas encore fait de critique de seinen. C’est un genre que je ne lis pas souvent, en général je trouve les histoires trop sérieuses et les dessins ne m’attirent pas. D’ailleurs, je ne pense pas que j’aurais acheté par moi-même le premier tome d’Ikigami, on me l’a tout simplement offert, et j’étais sceptique : « ça à l’air glauque »… Me suis-je dit.
En effet, je ne m’étais pas trompée. Le pitch de départ était déjà extrêmement morbide, et dès le premier chapitre du premier tome, on voit énormément de violence, aussi bien physique que morale. De plus, tout est parfaitement réaliste, ce qui fait qu’on se sent carrément mal à l’aise en lisant ce manga, et pourtant… On ne peut s’empêcher de le dévorer. La situation des personnages et les questionnements qui envahissent le héros, Fujimoto, à propos de la légitimité de cette loi, sont extrêmement complexes et prenants.
 

 Les dessins quant à eux sont très typiques du seinen, on ne peut le nier. Les traits des personnages sont réalistes et très expressifs. Je ne pourrais les qualifier de « beaux » ou d’agréables à regarder, contrairement à ceux des mangas dont j’ai parlé dans mes critiques précédentes. Soyons clairs, les dessins d’Ikigami ne sont pas là pour ça. En revanche, il y a une volonté de Mase de rester très « vrai », ce qui se ressent d’abord dans l’histoire, mais aussi dans les dessins. Il est très appréciable dans un manga de pouvoir différencier clairement les personnages avec autre chose que leur coiffure ou leurs vêtements, et tout aussi fan de manga que vous êtes, vous vous accorderez avec moi pour dire que cela est assez rare dans la plupart d’entre eux.

http://i42.tinypic.com/5lb1oh.png

Le manga est structuré en plusieurs parties distinctes auxquelles on s’habitue rapidement, et qui donne un rythme bien agréable : deux épisodes par tome, dont chacun est découpé en trois actes. Chaque épisode montre la vie d’un personnage qui va recevoir l’ikigami, et ce qu’il va faire de ses dernières 24h. C’est en fait l’ikigami qui fait le lien entre le personnage principal, Fujimoto, le livreur, et les personnages qui changent à chaque tome, puisque c’est toujours lui qui leur apporte l’ikigami.
Je trouve l’idée particulièrement intelligente. En effet cela ne nous permet pas seulement d’avoir une vision morcelée de l’histoire, à travers plusieurs vies très variées, mais aussi de suivre une continuité à travers le personnage de Fujimoto. Cela est d’autant plus intéressant que les personnages secondaires qui reçoivent l’ikigami ne peuvent avoir qu’une réaction spontanée, et donc subjective de la loi de prospérité nationale. Leur opinion se fait dans l’empressement, dans la révolte et bien souvent le désespoir, tandis que Fujimoto lui, de par sa position de fonctionnaire, n’a non seulement pas le droit de penser du mal de son propre métier, mais doit en plus tenter de rester objectif, tout en étant confronté au malheur des familles. De plus, et je vais en reparler par la suite, on voit vraiment une évolution dans le personnage de Fujimoto, là où les individus condamnés, eux, ont toujours le même type de réaction, ou presque.

http://i40.tinypic.com/2rdj0og.png

Ikigami est un manga d’anticipation. C’est-à-dire qu’il envisage ce que sera notre futur, ici, la façon dont le gouvernement pourrait évoluer. Evidemment, on ne peut être que choqué en imaginant qu’un être humain sur mille pourrait être sacrifié, au prix d’une idéologie que personne ne peut contester au risque d’être sacrifié à son tour… On se dit « c’est impossible, ça ne pourra jamais arriver… » Et pourtant, plus le roman avance, plus on est absorbé par l’histoire, introduit dans ce monde qui semble si réel, et on en vient à se dire que ce n’est pas si impossible que ça… On peut même trouver des exemples de gouvernements qui s’en rapprochent aujourd’hui, ou le totalitarisme est considéré comme normal.

Ainsi au fil des chapitres et en suivant les dernières heures de ces multiples personnages, on est plus seulement troublé par ce concept de « prospérité nationale », on est même effrayé.

Par ce concept de gouvernement tout puissant, qui impose un « carpe diem » au sacrifice de toute liberté, Mase transforme un idéal de vie épicurien très fantasmé dans notre monde moderne (cueille le jour présent sans te soucier du lendemain) en une tyrannie diabolique dont on a à tout prix envie d’échapper.

Mais au-delà même d’une critique politique, on sent que le mangaka a voulu rester au plus proche de l’individu et de la nature humaine, c’est pourquoi le choix de montrer les dernières heures de toutes ces personnes condamnées se justifie parfaitement. A travers ces différentes vies, ces âmes torturées, qui tentent de lutter contre la mort, Mase nous emmène dans une réflexion plus intime sur ce système dictatorial. On se pose des questions sur ce que l’on ferait nous, à leur place. Profiterions-nous vraiment de nos dernières heures de vie, ou au contraire, saisirions-nous notre dernière chance de se révolter contre le monde ? Se pencher sur diverses vies permet également d’aborder des sujets très actuels et tabous, comme la drogue, les problèmes d’argent, la persécution et bien sûr… la peur de la mort.

http://i40.tinypic.com/a3i8vm.pngOn ressent vraiment un énorme désespoir en voyant ce que font les personnages de leurs dernières heures. On comprend que ce ne sont jamais les bonnes personnes qui meurent, d'ailleurs y a t-il de "bonnes" personnes pour mourir ? On se rend compte également qu’il est très contradictoire d’inculquer la valeur de la vie, justement en la sacrifiant. Les personnages sont uns à uns abattus, écrasés par le poids de la fatalité comme des héros de tragédie. Mais finalement chacun apporte sa petite pierre à l’édifice, qui un jour peut-être fera s’effondrer le système, ne serait-ce qu’en faisant comprendre à Fujimoto, qui les observe, à quel point ce gouvernement pour lequel il travaille et auquel il s’efforce de croire est très fortement déficient et injuste.
Je trouve personnellement que c’est l’un des rares défauts du manga, mais c’est très dommage que les histoires individuelles que l’on trouve tout au long d’Ikigami ne soient pas toujours intéressantes. Certes, elles sont toujours poignantes, mais on retrouve des similitudes entre plusieurs histoires, il y a une impression de répétition qui provoque la lassitude au cours des tomes, alors qu’au contraire, l’histoire de Fujimoto ne fait que s’intensifier. Vers la fin de la série, je pense que Mase a perdu le parfait équilibre qu’il avait jusque-là entre le fil rouge du personnage principal et les épisodes des personnages secondaires. Il est aussi possible que cette lassitude soit voulue, de sorte que l’on se dise qu’à cause de la loi de postérité nationale, la société n’avance plus. Quoiqu’il en soit j’avoue m’être moins intéressée aux histoires des victimes vers la fin de la série.


Malgré tout, il y toujours quelque chose à découvrir dans Ikigami au cours des tomes. Une morale certes très présente, mais qui n’empêche pas d’en tirer des leçons personnelles, de se poser des questions sur sa propre vie et sur le monde, tel qu’il est ou qu’il pourrait devenir.
Je dois dire que mon appréhension en commençant le premier tome du manga s’est vite dissipée. Certes, à priori toute cette histoire, ces morts, cette politique écrasante sont effroyablement glauques. Et puis au final, il y a tout ce lyrisme, cette poésie qui ressort du manga, qui émane de l’accumulation de sentiments humains que le pouvoir ne parviendra jamais à éteindre malgré tous ses efforts. Dans Ikigami, il n’y a pas que la façon « glauque » d’interpréter les choses, et il suffit de rester au plus près de l’humain, comme Mase tente de nous le faire percevoir, pour le comprendre. Peut-être ne verrez-vous pas les choses de la même façon que je les ai vues, peut-être aurez-vous votre propre lecture d’Ikigami, qui contredira la mienne. Et c’est sûrement ce qu’il y a de plus intéressant dans ce manga, chacun pourra le lire différemment, en tirer des conclusions qui lui seront propres. Alors qu’attendez-vous pour vous faire votre propre opinion ?

http://i43.tinypic.com/1h4e29.jpg

Repost 0
Published by Eika - dans Mangas
commenter cet article
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 17:00

Yo !

Tous nos meilleurs vœux de bonheur et de santé pour 2012 ! Profitez bien de cette année car c’est la fin du monde dans moins d’un an, il paraît ~

Le papa nawel vous a gaté ? Perso, plutôt ouai. Et je sais pas ce qu’il en a été pour les japonais, mais une chose est sure, le vieux bonhomme tout de rouge vêtu a déposé des Vocaloid3 sous les sapins. Des "anciens Vocaloid3", mais aussi des nouveaux. Cette fin d’année 2011 aura été une période de forte affluence en matière de Vocaloid3, et ce qui est bien (?) c’est qu’il n’y a pas que des vocaloid3 féminines, dans le tas on en compte 2 qui ont des voicebank (VB) mâles. Avec évidemment des voicebanks japonaises... mais pas que ! Petit tour d’horizon des 5 nouveaux Vocaloid3 de cette fin d’année 2011, dans l’ordre inverse de mes préférences (du pire au meilleur).

 

Oliver, le premier Vocaloid3 anglophone.

 

Oliver artwork officiel


Et c’est un shôta. Ou un shota, comme vous voulez, on s’est compris de toute façon, c’est un gamin. On a eu Len, on a eu Piko, on a eu…. Nan c’est tout en fait (remarque, y’aura "Lui" aussi). Et voilà qu’on a Oliver. Et il est borgne en plus (mais pourquoi ?!!). Bon, « Il ne faut pas juger sur l’apparence, VOCALOID c’est de la musique avant tout » me dira-t-on, toujours est-il que l’apparence d’un vocaloid influe toujours plus ou moins sur nos premières impressions. Dommage. M’enfin bon, il se rattrape un peu sur l’anglais car mine de rien, il a une prononciation assez correcte. Et. C’est. Tout. Ca aurai pu rendre pas mal si il n’avait pas une voix aussi ~floue~, ça manque terriblement de médiums hauts dans ce que j’ai pu entendre, rendant la chose très désagréable à l’oreille et difficile à distinguer. Avec les paroles sous les yeux on peut se dire « ah mais il a bon anglais », mais dés que vous ne les voyez plus, c’est la fin du monde, il parle en yaourt. Les démos n’étaient pas nécessairement mauvaises, mais n’avaient, selon moi, aucun intérêt réel. C’est peut-être pour ça que les membres du forum VocaloidOtaku ont eu droit à une telle réduction… Oui parce qu’en fait, apparemment les membres de vocaloidotaku.net ont droit à une réduction de 25% sur l’achat de la VB d’Oliver par téléchargement. Ca semble assez gros je vous l’accorde mais apparemment c’est tout à fait sérieux. Etant donné que la VB coûte à la base 99€ (je n’ai pas trouvé de pack starter) les VO-iste ont apparemment l’opportunité d’en faire l’acquisition pour 75€. Ceci dit, je ne me suis pas inscris moi-même pour vérifier, vu que je n’accorde aucune importance à ce petit nouveau.

Bref. Sorti le 21 Décembre 2011, Oliver, le premier Vocaloid3 anglophone, développé par PowerFX et VocaTone, n’a pour moi rien d’attirant, et le cruel manque de chansons originales sur Internet depuis sa sortie n’arrange pas les choses. Du coup je n’ai qu’une démo à vous proposer, Dinky Dink, originellement chanté par Sonika.

 


 

Tone Rion, la maidloid.

 Tone Rion Officiel Artwork

« Une maidloid ? Mais mais ! Il y aura de la concurrence avec Acme Iku» nous disait Maxobiwan. C’est vrai qu’à bien y regarder, Tone Rion a des airs de maid sur les bords (enfin, c'était surtout la silhouette en noir qui donnait cette impression). Après tout, on a bien le shotaloid3 Oliver, alors pourquoi pas une maidloid3 ? Bon, je ne vous cache pas que personnellement je vois plutôt Hachikuji Mayoi (Bakemonogatari) dans ce personnage, et c’est normal car elle est dessinée par Watanabe Akio, qui est à l’origine du chara-design de Bakemonogatari. Elle est sortie le 16 Décembre 2011 pour le prix de 9800 yens et est disponible en pack starter  à 17800 yens, mais on a des doutes sur le studio à l’origine de sa VB (probablement Yamaha).

Je n’en pense pas grand-chose, si ce n’est qu’elle est différente. En fait j’ai beaucoup de mal à la définir. Autant certaines démos m’ont laissé un goût assez amer, autant d’autres, comme Thousand Regret (de PeperonP) m’ont vraiment beaucoup plu ! De toute évidence, si j’observe les quelques chansons originales qui ont été postées sur YT, elle a une voix très "malléable". Ecouter deux chansons différentes d’affilée peut nous faire croire que ce sont deux vocaloids différents. Ca c’est un bon point, elle ne ressemble pas vraiment aux autres des vocaloids qu’on a connu jusqu’à présent. Mais elle a des nuances très désagréables. Ecoutez par vous-même, Minority World, de NextP (Ne-Ku-Su-To P).

 

Lien NND original : sm16462715

 

 

Bruno et Clara, les premiers vocaloids hispanophones.

 

Nouvel artwork de Bruno et Clara

Après les vocaloid anglophones, après les vocaloids japonais, et après la vocaloid coréenne sortie lors de la précédente vague, l’Espagne vient elle aussi s’attaquer au marché vocaloidiste. Développés par Voctro Labs et sortis le 24 Décembre 2011, Bruno et Clara sont les 2 premières voicebank hispaniques pour des vocaloid. Des Vocaloid3 de surcroit. Bien évidemment, il s’agit là d’une VB mâle et une autre femelle, pouvant être vendues séparément, uniquement en téléchargement à 80€ par VB (incluant le Tiny Vocaloid3 Editor) ou à 140€ les deux (toujours avec  TV3E). Et oui, c’est pas cher payé, je crois que c’est les VB les moins chères qui soient, tous Vocaloid2 et Vocaloid3 confondus (exception peut-être de Ryûto - Gachapoid -, et pour les Vocaloid1 je sais pas). Surtout que la qualité de la voix de Bruno est remarquable ! Clara, on s’en passera, mais Bruno nous a surpris à maintes reprises. Je crois que c’est la 1e fois qu’une VB mâle est meilleure qu’une VB femelle en fait. Bon, après l’accent n’est pas nécessairement bien reproduit, surtout pour Clara en fait, Bruno ça va encore.

Pour la petite histoire de leurs design, ceux que vous voyez ci-dessus ne sont pas leurs apparences originelles. À la base leurs designs étaient basés sur deux artworks, comment dire…. Disons que si les yeux pouvaient vomir de dégout, je pense qu’on serai nombreux à être devenus aveugles à force de déglutir. Après que les vocaloidistes aient fait part de leur dégout, Voctro Labs a décidé d’organiser un concours de dessins dont le gagnant servirai de nouvel avatar à la paire. Et voilà, là ils ont même presque la classe ! Bon, ok, je suis de mauvaise foi, mais vraiment, leurs artworks initiaux étaient assez, moches. Constatez par vous-même avec cette démo du duo.


 

 

CUL (rebirth), le retour de la révolution ?!

CUL Rebirth Officiel Artwork

 

Vous vous souvenez de CUL  ? CUL Makes Revolution ? Cette chanson qui nous a été présenté comme étant le générique d’une émission ayant pour thème VOCALOID (que je n’ai  pas vu hein) ? Et bien sa mascotte, CUL, est devenue une vocaloid à part entière. Avant c’était juste un personnage auquel on avait associé la voix de VY1 Mizki (ça tombe bien, elle n’a pas d’apparence à la base) et qui a acquit ensuite une certaine notoriété grâce à la curiosité des gens. Et maintenant, Internet.Co en a fait une Vocaloid3, à partir de la voix d’Eri Kitamura. Pour ceux qui auraient du mal avec son nom, CUL  se prononce « Ka-Ru » avec un accent anglais (je préfère prévenir car [NSFW] je me suis déjà fait avoir [/NSFW]).

Son design est très inspiré de la CUL qu’on connaissait avant, mais ses vêtements ont un peu changé pour un style complètement différent, qui ne fait absolument pas penser à une vocaloid, mais qui me plaît bien. Elle est sortie le 22 Décembre 2011 au prix de 11400 yens pour la VB seule ou 17640 pour le pack Starter.

Avec certains membres du forum on en attendait pas mal de cette vocaloid, avec sa précédente "révolution" CUL aurai pu faire du bruit. Mais il se trouve qu’au final sa voix trop nasale la rend peu appréciée (d’une manière générale hein) des fans. Personnellement, c’était aussi mon cas au début, mais le fait que la voix de CUL soit si marquée rend possible des choses potentiellement très intéressantes (d’où l’intérêt que je porte pour cette vocaloid3). Le tout est de savoir quoi. Un artiste japonais répondant au nom de Kaoling a un style qui, je trouve, colle très bien à la voix de CUL. En tout cas, c’est le cas sur Freyja System, un énorme coup de cœur que je regrette de savoir si peu connue (j’avais parié des kiwis qu’elle se classerai super bien dans un vocaran, que nenni). J’espère pouvoir entendre d’autres compositions de Kaoling avec CUL, parce que de toute évidence ça marche plutôt bien !

 

Lien NND original : sm16492591

 

 

Yuzuki Yukari, la première vraie Vocaloid3 ?!

Yuzuki Yukari artwork officiel

 

Par « première vraie Vocaloid3 » j’entends, la première Vocaloid3 qui apporte vraiment une amélioration nette et digne d’un nouveau moteur de synthèse vocale. Certes, il est indéniable que les autres Vocaloid3 ont bénéficié d'une amélioration, mais le cas de Yukari est quand même au dessus des autres. Elle est sortie le 22 Décembre 2011 aussi et a été développée par AH-Software. Autant habituellement les vocaloid d’AH-Software je les apprécie très moyennement (Iroha étant l’exception qui confirme la règle), autant j’attends beaucoup de cette Vocaloid3.

Pour tout vous dire, Yukari nous a impressionné la première fois qu’on l’a entendue, peut-être pas au point de la confondre avec une humaine (quoi que) mais la plupart des membres de vocaloid.fr qui se sont exprimés là-dessus ont ressenti une amélioration très marquée par rapport à quasiment tout ce qu’on avait pu entendre. Et ça c’était sans compter Voiceroid. Voiceroid c’est un autre logiciel de synthèse vocale, uniquement développé par AH-Software, qui permet de synthétiser une voix, mais contrairement à Vocaloid, Voiceroid est optimisé pour la parole. Mon dieu je peux vous dire que sur Voiceroid, Yukari est effrayante de réalisme. Vous pouvez d'ailleurs l'entendre au début de Setsu getsu Ka (ci-dessous). Même si, en soi, je ne vois pas beaucoup d’utilités à Voiceroid. De toute façon, même en chant avec Vocaloid3 Editor, ses démos étaient vraiment bonnes.

Quand à son design, son originalité semble avoir fait l’unanimité sur le forum mais certains trouvaient que design et voix ne sont pas toujours cohérents en l’occurrence. Perso ça me va très bien, et ça fait plutôt bien "vocaloid" comme artwork.

Sa voicebank seule coûte 11800 yens mais je ne trouve pas son pack starter (pourtant il me semble en avoir vu un). C’est peut-être un peu cher, mais je pense que la VB en vaut la peine. Pour vous donner un aperçu, voici une chanson qui nous a d’abord été présenté comme une démo avant d’avoir une PV, Setsu Getsu Ka, de Bumpy Tsurushi.

 

Lien NND original : sm16489919

 

 

Ce sont donc pas moins de 5 nouveaux challengers qui ont rejoint la famille VOCALOID, Yukari ayant de toute évidence un succès plus important que ses autres nouveaux homologues synthétiques. Mais je vous avoue que je pensais que les Vocaloid3 feraient plus de bruit que ça, sans parler des 5 que j’ai mentionnés ici, les premiers Vocaloid3 qui sont sortis (j’entends Mew, VY1 V3, SeeU et GUMI Extend) n’ont pas beaucoup fait parler d’eux jusqu’à présent et sont encore très absents des Vocaloid rankings. Après, qui sait comment les choses vont évoluer, puisqu’en plus il y a encore plein d’autres Vocaloid3 prévus.

 

Il y a par exemple Aokyu Aoki Lapis dont on a pas eu des masses nouvelles depuis pas mal de temps, si ce n’est une démo en novembre, Daydream Flight, qui nous avait laissé une très bonne impression dans la bouche après les craintes qu’on avait eu au début avec ses premières démos. On a aussi eu une autre démo assez récemment, Little Wish, que vous pouvez écouter ci-dessous. Pour rappel, Aoki Lapis est le fruit d’une collaboration entre Surfer’s Paradise et le Studio DEEN. Mais on ignore toujours sa date de sortie. Concernant sa voix, j’ai cru comprendre que c’est une certaine Nako Eguchi qui en est à l’origine. Vous ne la connaissez pas ? C’est peut-être normal. De ce que j’ai compris, Nako Eguchi est une utaite très peu connue, si bien que je n’ai su trouver presque aucune info sur elle (ceci dit, je n’ai pas vraiment cherché longtemps), si ce n’est son nom. Pourquoi l’avoir choisie elle, alors que de toute évidence elle n’avait presque aucune notoriété ? En fait, ce qu’il se passe-t-il c’est que les développeurs ont organisé un concours de chant dans lequel les participants devaient chanter une chanson qui devait correspondre à Aoki Lapis. L’idée même de ce concours m’a un peu rebuté (d’autant que dans ce que j’y ai entendu il n’y avait pas que du bon) donc j’en resterai là. De toute façon il est terminé depuis belle lurette, nous avons notre gagnante, et même une jolie démo qui corrige en partie l’appréhension que j’avais vis-à-vis de cette Vocaloid3. En partie seulement...

 

Lien NND original : 1324007134



 

IA ARIA ON THE PLANETE

Il y a aussi une autre Vocaloid3 qui titille notre intérêt sur vocaloid.fr, c’est le projet IA – ARIA ON THE PLANETES. Drôle de nom pour un projet. Et difficile de donner un nom à la Vocaloid3 qui en sera l’aboutissement, alors on l’appelle tous IA. C’est peut-être bien son nom après tout… IA c’est la fameuse Vocaloid3 made in 1st Place. Au début, quand on ne savait pas à quoi allait ressembler son avatar, la simple annonce du nom du projet avait suscité de nombreuses interrogations. Après quoi on a eu un teaser, qui ne faisait que teaser car mis à part "IA" écrit en grand, il n’y avait qu’un bout de sample d’IA qui prononçait un « Aaaah » continu, mais masqué par du bruit. Donc bon, sur l’instant on est plus restés sur notre faim qu’autre chose. Puis est arrivé son avatar, il a été créé par Aka Akasaka, et il a fait plus ou moins l'unanimité : IA a du style. Reste sa voix. De nombreuses démos ont été mises en ligne sur NND (et YT), certaines se sont même classées plutôt bien dans le weekly vocaloid ranking, jusqu’à même atteindre le podium. Elle intéresse beaucoup de monde mais je ne vois personnellement pas ce qu’elle a de si bien, pas sa voix en tout cas. Enfin si. Disons qu'au même titre que Tone Rion, IA a une voix différente, difficile à définir et peut ressemblante de ce qu’on a déjà connu aujourd’hui. Il est vrai que la VB semble être de qualité plus que respectable, mais j’ai l’impression que ça sonne désagréable. Enfin, tout ça c’est mon avis personnel, il faut écouter de toute façon pour savoir vraiment de quoi il s’agit, alors je vous propose de prêter attention à la version IA de Meteor, composée par Jon Zeroness ; chanson qui était originellement un petit coup de cœur pour moi.


Lien NND original : sm16477520

 

 

Reste le cas Ring Suzune. Elle devait sortir le 12 décembre 2011, mais pour une raison qui nous échappe, elle n’est toujours pas sortie. Depuis mon article sur Shibuya-Eki on n’a pas eu la moindre nouvelle - enfin si, mais rien de concret -. Sur vocaloid.fr on s’étonne de ce silence car Ring avait suscité au début pas mal de réaction (plus mauvaises qu'autre chose ceci dit ~). M’enfin bon, je ne vais pas m’en plaindre, Ring m’avais personnellement laissé des impressions plus que moyennes. Quant à "Lui", le deuxième concours du Evryone Vocaloproject (or something like this), on a absolument aucune info, c'est le silence absolu, un peu comme le CV04 "en développement" de Crypton Future Media.


Par contre une démo de la VB anglaise de Miku en développement a été mise en ligne lorsqu'elle en était à 70%. Et là on sens bien que cette VB a vraiment évolué. Certes, on entend mal Miku car elle camouflée par la musique et on lui a mis de l'effet, mais si je puis me permettre, cette démo semble plutôt prometteuse. En passant de 40% d'avancement - j'entendais alors plus d'espagnol qu'autre chose dans cet anglais - à 70% on dirai qu'on est passé à deux choses totalement différentes. Il n'est pas difficile de distinguer des mots, même sans avoir les lyrics sous les yeux; chose qui (personnellement) n'était possible qu'avec certaines chansons chantées par des Engloids. Si le rythme auquel cette VB est développée n'a pas changé, on doit en être pas loin de 90% d'avancement. Donc à priori, ~ c'est pour bientôt ~. M'enfin bon, je vous laisse constater par vous même, vous m'en direz des nouvelles.

 

 

 

Maintenant que plein d’autres Vocaloid3 sont sortis, il reste à voir ce que les artistes sauront faire avec, car pour l’instant Vocaloid3 a un peu de mal à s’imposer. J’en reparlerai plus en profondeur dans un prochain article mais de toute évidence, les vocaloidistes sont encore très attachés à la génération Vocaloid2, et le full import que j’avais supposé ne semble pas être effectif au jour d’aujourd’hui.


Affaire à suivre !

Repost 0
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 08:09

Oui oui, ça existe. Ca peut paraître surprenant si on se fie à ce que je disais précédemment sur VY1 et VY2.... mais il y a bien une chanson interprétée par ma vocaloid préférée, VY1 Mizki, qui a eu un succès réel. Pas des moindre d’ailleurs. Cette chanson, je l’avais évoquée dans l’article sur le cas des VY. Souvenez-vous, je disais y avoir développé une sorte d’addiction, une certaine difficulté à me passer de cette chanson. Oui voilà, Cyber Thunder Cider.

C’est, entre autres, le fait qu’Estrelia ai accepté d’en faire une traduction (avec accord de l’auteur) qui m’a poussé à faire cet article. Mais je pense que même sans, j’aurai fini par le faire un jour ou l’autre ; cette chanson, je ne pouvais pas ne pas vous en parler. J’ai pas l’habitude de faire des articles sur des chansons individuelles (y’a eu SPiCa, c’est tout), donc quand j’en fait c’est vraiment que la musique en question mérite qu’on y prête attention.


 

D'ailleurs, je suis en ce moment en train d'essayer d'apprendre les paroles...


Publiée le 28 Août 2011 sur NND, サイバーサンダーサイダー, de son nom original en katakanas (romaji : Saibaa Sandaa Saidaa. Un subtile jeu de mots), a été à la base composée par un artiste japonais répondant au pseudonyme EZFG,... jusque là illustre inconnu (@EZFG sur Twitter). Cyber Thunder Cider était de toute évidence, son premier essai public (j’entends "publié") avec Vocaloid. Un véritable coup de maître. Je ne m’intéresse pas profondément au phénomène VOCALOID depuis suffisamment longtemps pour l’affirmer avec la plus ferme certitude que je puisse avoir, mais il me semble que des artistes qui arrivent à faire, au "premier essai", une chanson qui va directement en 1e position du Weekly Vocaloid Ranking... C’est pas forcément hyper commun. Bien évidemment il y en a eu, surtout aux débuts du phénomène. Mais aujourd’hui, à une période où j’ai personnellement l’impression d’entendre des chansons vocaloid qui se ressemblent de plus en plus, se démarquer devient logiquement de plus en plus difficile.

Et surtout. EZFG n’a pas utilisé Hatsune Miku, ou GUMI (les deux vocaloids qui ont le plus la côte ces derniers temps). Cette chanson a été voicée par VY1 Mizki ! La fameuse vocaloid   dont le potentiel était inversement proportionnel à son succès, presque inexistant jusqu’à ce jour ! Et pourtant, cette chanson est allée très loin. Autant dire que c’est une performance... assez incroyable. Constatez par vous-même.


Cyber Thunder Cider, est la 2e chanson originale de VY1 Mizki la plus vue sur Nico Nico Douga, juste derrière Hakumei, première chanson de VY1 à avoir atteint le podium d’un Weekly Vocaloid Ranking (le #164). Sauf que Hakumei a été vue un peu moins de 450 000 fois (à l’heure où j’écris ces lignes) en un an (8 Novembre 2010), contre un peu plus de 340 000 fois en moins de 3 mois pour Cyber Thunder Cider. Dont 150 000 en à peu près 20 jours. Autant dire qu’en termes de vues par rapport au temps, Cyber Thunder Cider et Hakumei ne jouent pas dans la même cour.

Conséquence de toutes ces vues ? Cyber Thunder Cider s’est installée au sommet du Weekly Vocaloid Ranking ; en 1e position. Du jamais vu pour VY1. C’était déjà assez exceptionnel de la voir atteindre la 2e position avec Hakumei, là elle est allée en pole position, et c’est pas pour nous déplaire. Cette chanson a été en tête du 205e Weekly Vocaloid Ranking, puis a entamé une descente progressive en passant par la 4e position, la 11e et la 24e. Après quoi elle s’est classée en 33e, avant de faire une ultime remonté inopinée, d’abord 30e, puis 18e. Enfin, dernière chute en  25e avant de commencer à sombrer la semaine d’après ; 35e position du 213e Weekly Vocaran... après quoi elle a plongé assez profondément, et n’est plus réapparue au dessus de la 30e position depuis. Elle a  donc figuré dans pas moins de 6 top 30 hebdomadaires ; si on ne compte pas la petite chute brève, elle est restée classée pendant près de 2 mois. Presque 2 mois. C’est énorme. Je sais pas si vous vous rendez-compte, une chanson du top 30 ne reste généralement pas très longtemps dans le classement, 3-4 semaines c'est déjà un succès non moindre. Après c’est les énormes succès tels que Kagerô Days, Senbon Zakura, Ama no Jaku, et autres joyeusetés, qui font des scores pareils, même souvent bien supérieurs. Je pense qu’on peut plus ou moins considérer que Cyber Thunder Cider a été un petit énorme succès.

Et pas que dans le Vocaloid Ranking. Sur Vocaloid Twir aussi elle a tout rafflé. Vous ne connaissez pas Vocaloid Twir ? Je vous explique très brièvement de quoi ça s’agit. Ce n’est ni plus ni moins qu’un site qui classe les chansons originales publiées sur NND, en fonction du nombre... de tweets qui les réfèrent. Plus une chanson est tweetée, mieux elle est classée. Bien sur, ce n’est pas le meilleur indicateur pour connaître le succès d’une chanson, mais il est intéressant à observer, en complément du Vocaloid Ranking par exemple. Sur Vocaloid Twir, il y a un top 28 quotidien, un top 28 Mensuel, un top 28 annuel et un top 28 global. Et bien Cyber Thunder Cider les a tous raflé. Le 19 Septembre la chanson était LA chanson la plus tweetée dans le mois, en 10e position du classement annuel et s’est installée en 14e dans le classement global. Rien que ça. Et à l’instant où j’écris ces lignes elle est passée 7e du top 28 annuel.... et 10e du top global. Bref, la chanson plait, et continue à tourner encore aujourd’hui. C’est-y pas merveilleux ? Mais c’est compréhensible, cette chanson est vraiment puissante.

Si bien, qu’elle a été reprise par de nombreux utaites (certaines versions sont excellentes), elle a même deux (ou peut-être plus, je n’en ai personnellement compté que deux) versions Nico Nico Chorus (j’entends, à plus de 3 utaites), l’une est plutôt moyenne. L’autre est excellente. Autant visuellement qu’à l’oreille, cette version Nico chorus est une perle.

 

 

J'écoute ce chorus plus souvent que l'originale.


La PV de Cyber Thunder Cider, utilisée en fond pour ce Nico Chorus, est la « PV d’origine » de la chanson, que vous avez pu voir dans l’article sur les VY. Depuis la publication initiale de Cyber Thunder Cider, des fans ont imaginé d’autres PV pour Cyber Thunder Cider, deux sont arrivées jusqu’à Youtube et l’une d’entre elles semble avoir fait l’unanimité, celle de Shrimp (c’est celle utilisée dans la traduction d’Estrelia). Contrairement à l’autre PV, créée par Zilch, la PV de Shrimp n’inclut absolument aucun personnage. Seulement des animations visuelles avec les paroles de la chanson, écrites en japonais évidement. On ne s’en rend pas compte quand on regarde la PV sans vraiment savoir, mais en fait, cette mise en forme visuelle est à mettre en relation directe avec le sens de la chanson, généralement ces effets visuels accentuent le passage de la chanson en question de manière assez marquée et prend finalement tout son sens quand on a les paroles sous les yeux ; c’est pourquoi je vous recommande la lecture attentive de la traduction d’Estrelia.

Attentive oui, car le sens de cette chanson est assez difficile à cerner. En termes de sens, SPiCa et Cyber Thunder Cider, c’est un peu le jour et la nuit : on a d’un côté quelque chose de très simple et de l’autre une interprétation un peu compliquée, bien qu’absolument nécessaire. Je ne vous cache pas que personnellement le sens concret de la chanson m’échappe en partie. Mais il y a des membres de vocaloid.fr qui ont réussi à trouver un sens cohérent à cette chanson, reste à savoir si c’est le bon maintenant. J'ai d'ailleurs fini par interpréter cette chanson de manière cohérente, en fin d'article.

Outre son sens plus qu’opaque (que j'essaie de vous dévoiler en fin d'article), je pense qu’on peut considérer que le succès de Cyber Thunder Cider n’est dû qu’à la chanson. Enfin, on pourrait dire de la PV (originale j'entends) que sa simplicité et son originalité son assez plaisantes, d’ailleurs le stickman dansant semble avoir de nombreux fans (moi le premier). Mais c’est tout. C’est pourquoi je pense que tout (ou presque) vient de la musique et de l’utilisation de VY1 Mizki. Oui, VY1, parlons-en. Suis-je le seul à sentir une ressemblance de timbre non négligeable avec Hatsune Miku ? Je pense qu’on est assez d’accords là-dessus, et je le disais dans mon article sur les VY : VY1 a une voix plus ou moins proche d’un mix de celles de Miku et Rin, le tout assez nuancé pour qu’on les différencie sans trop de soucis. EZFG a, comme qui dirait, fait  ressortir la voix de Miku dans celle de VY1, ça donne un rendu assez subtil et très plaisant, qui a peut-être plu à une partie des fans appréciant la voix de Miku... ? Vous constaterez par ailleurs que Cyber Thunder Cider ne ressemble en rien aux chansons qu'on fait habituellement chanter aux VY, avec ce style assez traditionnel (Kachô Fugetsu par exemple).

Et puis, tout simplement, la composition elle-même de cette chanson est assez unique. Unique, mais dans le bon sens. En fait ça ne ressemble pas à grand chose que j’ai déjà connu. Assez spéciale dans l’arrangement, cette chanson peut devenir rapidement très prenante pour qui se donne la peine de l’écouter plusieurs fois. Le rythme effréné des paroles y est très probablement pour quelque chose. Je veux dire, je ne sais pas pour vous, mais je trouve l’instrumentale beaucoup moins savoureuse que la version chantée. Habituellement, les préférences que j’ai pour certaines chansons s’expliquent en partie non négligeable par leur version instrumentale que je trouve souvent excellentes (Brilliance [ NND] en est le meilleur exemple je pense). Mais avec Cyber Thunder Cider, ça ne passe pas, l’instru je l’aime moyennement seule. Pourtant elle est très bonne, je ne saurai vous la décrire mais elle mérite qu’on y tende l’oreille quelques instants. Seulement, quand on a entendu la version VY1, l’instru paraît tout de suite moins bien. VY1 rend merveilleusement bien sur Cyber Thunder Cider.

Mais VY1 V3 c’est une autre affaire...

 

 

Yamaha a jugé qu’il pourrait être intéressant d’utiliser Cyber Thunder Cider pour faire une démo de la mise à jour de Mizki : VY1 V3. Une très bonne idée sur le papier mais les avis sont mitigés au final. En fait, sur le forum vocaloid.fr lorsqu’on a eu la démo de VY1 V3 sur Cyber Thunder Cider, on a d’abord été assez impressionné car l’amélioration était effective et assez marquée. Mais Estrelia avait fait une remarque, qu’on ne pouvait alors pas encore comprendre; cette démo est beaucoup moins pulsée. À ce moment là elle avait déjà une partie des paroles en tête. Effectivement il se trouve qu’après avoir lu la traduction de la chanson et compris une partie de son sens, la version VY1 V3 de Cyber Thunder Cider est devenue d’un seul coup bien moins intéressante, moins prenante, moins cohérente... bref moins bonne (c’est du moins ce que je pense). Car le sens de la chanson suggère une certaine vivacité, vivacité qu’on retrouve très explicitement dans la PV faite par Shrimp, ainsi que dans la version Nico Nico Chorus ci-dessus. Subtile ~

Enfin bon, vous l'avez compris, Cyber Thunder Cider, c’est une chanson qui envoie sévèrement, que je tiens en très haute estime, qui mérite très largement son succès et qui en plus a mis à la lumière du jour une partie des capacités d’une vocaloid jusqu’ici très trop peu répandue dans la communauté, francophone et anglophone notamment. Cyber Thunder Cider est une réussite totale et trône fièrement en haut de mon top 10 vocaloid personnel.

 

On va pas se mentir. Cyber Thunder Cider est une excellente performance de la part d'EZFG.

 

EDIT 09/01/2011 : On m'avait souvent demandé, quand j'ai publié cet article, pourquoi je n'y ai pas ajouté l'interprétation que j'ai pu faire des paroles de cette chanson. À l'époque j'avais pas encore suffisamment saisi son sens pour prétendre avoir compris ce qu'elle raconte. Là les choses sont un peu plus claires dans ma tête et je pense avoir saisi le pourquoi du comment. Donc je vais maintenant tenter de vous expliquer brièvement comment je vois les choses. Mais, en soi, je ne suis pas vraiment sur d'être capable de faire une "interprétation" à proprement dite de Cyber Thunder Cider. Disons que, phrase par phrase je peux à peu près expliquer de quoi il s'agit, mais rendre le tout cohérent, sera plus compliqué. D'autant qu'il reste des phrases que je ne sait comment remettre en contexte (la moitié du premier couplet par exemple). M'enfin bon, je ferai comme je peux. Ne vous attendez pas à du grandiose. [je me fie à la traduction d'Estrelia pour appuyer mes dires]

 

Dans les grandes lignes, la chanson traite des idées très négatives d'une personne, qui n'a peut-être plus toute sa tête, souhaitant mettre fin à ses jours. Mais le thème du suicide n'est explicitement évoqué que dans les refrains, à commencer par le premier. Je crois comprendre que c'est un personnage féminin qui narre cette chanson et que le personnage déprimé est un de ses proches, peut-être son conjoint. En tout cas je considerai les choses comme telles pour mon explication. MAIS. Dans la PV de Zilch, je crois comprendre que c'est la fille qui est en proie au suicide, et que c'est son copain qui l'aide à sortir de ce mauvais pas. Je ne considère pas les choses comme telles.

Le 1e couplet est assez obscur, dans toute la chanson c'est vraiment la partie que je ne comprends pas. Je m'abstiendrai d'en parler, car de toute façon j'ai pas grand chose à en dire. D'ailleurs, si quelqu'un sait comment prendre la phrase "Encore, j'en veux encore. Emplis moi de cette brillante excitation.", je suis tout ouïe.

Dans le 1e refrain, on est mis au courant à propos des envies suicidaires du protagoniste. À ce moment là, on ignore si il passera à l'acte ou pas. La fille lui implore de ne plus y penser "[et d'oublier ses] idées noires". Mais elle se sait impuissante face à cette situation, et quelque part ça la ronge ("À qui la faute ? À toi ! À moi". M'enfin, c'est un détail ça).

2e couplet. Il ne doit pas faire ça, ne pas y penser. L'insistance ici semble nous faire penser que le mec en question est têtu et décidé, et n'a que faire de ce qu'on lui dit, comme s'il n'avait pas, ou plus, d'âme. Cyber. Mais avec ce qu'il lui reste de conscience (ou d'âme si vous préferez) il essaie de combattre cet inconscient qui le mène à sa perte, avec parfois des répercusions sur son comportement IRL (des pétages de câbles par exemple, des moments de folie) d'où les explosions et les éclairs. Thunder. Il a beau essayer de se retenir "d'exploser", la "pression" (comme une sorte de rage peut-être, ou la folie) qui s'accumule dans son esprit fini par éclater, comme les bulles d'une bouteille de cidre qui giclerai après avoir été secouée. Cider. Après quoi il se calme et reprend son souffle ("retrouve tes esprits, et soupire"). Y'a de la cohérence dans ce couplet je pense, et sa fin va dans se sens.

Puis vient le 2e refrain, il semble que les choses s'améliorent, la narratrice parle de "réaliser [ses] erreurs" et se rendre compte des choses positives de la vie. Là, l'espoir renaît.

Le 3e couplet est assez explicite quand à l'état d'esprit du mec dont il est Q° alors je ne reviendrais pas là-dessus. Sauf sur "les pensés éphémères"; je me demande des fois si ce ne serai pas une manière de dire que sa déprime le rend lunatique, qu'il s'énerve et se calme en quelques secondes, des brusques changements d'humeur en fait.  

Dernier refrain, celui qui ~finit bien~. Ou du moins, c'est ce don j'ai l'impression. Comme si le gars en Q° était "revenu" à lui et avait réussi à se confier à sa conjointe, plutôt que de s'enfermer et de "rester seul" dans sa ~folie~. S'en suit une généralisation du cas à monsieur et madame Tout-Le-Monde, comme une sorte de petite leçon de morale. "c'est valable pour tous" serai alors à comprendre comme "vous non plus ne laissez pas votre entourage faire cette bêtise irréparable" or something like this.

Voilà, vous savez tout. Grosso modo, c'est comme ça que je vois les choses. Ca ne m'étonnerai pas que ça ait l'air flou pour vous car c'est une explication que je ferai plutôt à l'oral, en l'occurence j'ai du mal à la rendre compréhensible à l'écrit. M'enfin bon, c'est pas bien grave, je me comprends ~

Ah et aussi. Si ça se trouve, le stickman dansant, en fait, c'est peut-être le fameux personnage dont parle la chanson, et sa danse, très énergique vous en conviendrez, serai pour lui une manière de se défouler ?! Désolé c'est sorti tout seul, je suis fan de ce stickman, et vous aurez d'ailleurs prochainement l'occasion de le constater encore une fois ~ Surprise.

Repost 0
Published by Kyu - dans VOCALOID
commenter cet article
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 19:02

Dites... Mais qu'est-ce que vous faites ici ? Allez donc voir sur Shibuya-Eki si j'y suis ! ....  

Ah bah oui, j'y suis.

Blague à part (enfin, je suis vraiment sur Shibuya-Eki hein). Vocaloid3, le tout nouveau moteur de synthèse vocale de Yamaha, est sorti il y a à peine quelques jours ! Souvenez-vous, je vous en avais parlé dans un précédent article annonçant un peu tout ce qui avait été dit sur Vocaloid3 ; à force de l'éditer pour rajouter des infos et corriger des erreurs, l'article est devenu un peu bordélique. J'ai vite compris qu'il faudrait que j'en fasse un autre, idéalement, quand Vocaloid3 sortirai.

C'est désormais chose faite, et pour la première fois depuis que je suis bloggueur, j'ai écrit un article en tant que guest sur le blog de quelqu'un d'autre. En l'occurrence, c'est Valentin, de Shibuy-Eki, qui m'accueille.

Bref, aujourd'hui c'est pas ici que ça se passe, mais sur Shibuya-Eki !

 

On se retrouve là-bas dans un instant !

 

Repost 0
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 13:59

Oui oui, vous avez bien lu, c’est le retour des 20Q°sur le phénomène VOCALOID ! Alors quoi ? Je fais du recyclage ? Plus ou moins, il ne s’agit pas là de simplement remettre cet article à la une ; même si lesdites Q° n’ont pas vraiment changé, leur réponses ont été mises à jour avec les nouvelles infos que j’ai. Par ailleurs j’en ai rajouté deux (enfin, on va dire une et demie). Donc maintenant on devrait plutôt dire, "Les 21Q° sur Vocaloid". Bref, c’est du bon recyclage.

À la base, cet article a été écrit plus ou moins "en réponse" à l’affaire que j’ai grossièrement appelé Bourde du 25, l’affaire est au jour d’aujourd’hui close mais cet article peut encore servir : en effet, je considère cet article comme mon THE article phare sur Ota-Kyu en fait et aujourd’hui il va de nouveau servir, notamment pour ceux qui sont un peu perdus dans VOCALOID ou pour ceux qui auraient éventuellement un doute sur une ou deux choses... et bien sur et surtout pour ceux qui veulent découvrir. Parce que VOCALOID c’est quand même le sujet principal de ce blog, alors c’est bien que les gens qui le lisent sachent un peu de quoi ça s’agit. En plus ça fait parti de ma formation de vocaloidologue de faire découvrir aux gens, enfin je crois...

 

Alors, VOCALOID, de quoi que ça cause ? On commence tout de suite avec la question 0, que j’ai rajouté pour l’occasion : À quoi ressemble une chanson Vocaloid ?


 

Sotiru, de Online Project. Et oui, ça sonne pas du tout naturel. Et généralement c'est pas le but. J’en reparlerai en fin d’article.

 

 

1°/ Concrètement, qu’est-ce que VOCALOID ?
Vocaloid, subtile jeu de mot entre "vocal" et "android", c’est à la base le nom de la technologie de Yamaha qui permet à l’ordinateur de "synthétiser" une voix préalablement pré-échantillonnée. Par la suite, c’est devenu le nom des logiciels utilisant la technologie éponyme, et le nom qu’on donne aux avatars associés à chaque voix  (= voicebank). Et maintenant c’est bien sur le nom du phénomène qui relie ces 3 choses.


2°/Quels sont les différents vocaloids ?
Ahem… difficile de tous les citer. En effet il y en a déjà un bon nombre. Je ne tenterai pas cette prouesse, vous allez comprendre pourquoi dans un instant. Mais pour ne citer que les plus connus (?), les japonais j’entend (une partie des japonais en tout cas), il faut au moins connaître ceux de Crypton Future Media : Hatsune Miku, Kagamine Rin&Len, Megurine Luka, Kaito et Meiko. Ensuite, il y a aussi les vocaloids de AH-Software qui sont actuellement au nombre de 4 : SF-A2 Miki, Kâi Yuki, Hiyama Kiyoteru et Nekomura Iroha. Internet-Co ont eux aussi développé 4 vocaloids : Kamui Gakupo (Gackpoid), Gumi (Megpoid), Lily et Ryuto(Gachapoid).
Faisons un petit tour en Europe, car oui, il y a des vocaloids Européens ! C'était d'ailleurs eux les premiers vocaloid ! Il y a les vocaloids anglais de chez Zero-G Limited comme Lola, Sonika et Tonio ; et les vocaloid suédois de Power FX : Sweet Ann et Big Al !
Enfin, retour au Japon car il est important de souligner que Yamaha a déjà développé ses propres vocaloids : VY1 Mizki et VY2 Yûma !
Bon je m'arrête ici, parce que si on compte aussi ceux qui arrivent, on en arrive à plus de 40 vocaloids, et plus de 60 voicebanks ! Donc, on va s’arrêter là, c’est pour ça que je vais pas tous vous les faire.


3°/ C’est quoi cette histoire de génération de Vocaloid ?
En fait, actuellement Vocaloid se divise en 3 générations différenciables surtout à la qualité de leurs voix. En effet, si tout les vocaloids sont créés à partir d'échantillons de vraies voix (ceux qui pensent que les voix des vocaloids sont créées de toutes pièces se mettent le doigt dans l'oeil jusqu'au coude. Il y a bel et bien une part d'humanité dans les voix des vocaloids), leur qualité ne se valent pas.

La 1e génération de Vocaloid, composée de Kaito, Meiko, Leon, Lola et Miriam, représente des vocaloids dont les voix sont échantillonnées avec le premier moteur de la technologie Vocaloid de Yamaha (bien moins performant que notre Vocaloid2 actuel). Ils ont une voix un peu robotique (mais pas forcément mauvaise), mais un large éventail de voix : ils peuvent chanter très aigu comme très grave. Après, c'est plus ou moins bon...

La 2e génération de Vocaloid (plus communément appelée Vocaloid2) est la plus répandue pour le moment, se sont aussi des vocaloids dont les voix sont créées à partir d'échantillons de voix de seiyus et doubleurs (c’est Saki Fujita qui prête sa voix à Miku par exemple). Tout les vocaloid cités à la 2e Q° (exception faite de Kaito, Meiko, Leon, Lola, Miriam) sont des vocaloids de la 2e génération. D'une manière plutôt générale, les Vocaloids2 ont des voix de plutôt bonne qualité, avec quand même une impressionnante qualité pour la série des VY et Nekomura Iroha ! Pour moi les VY et Nekomura Iroha sont plus des Vocaloid2.5 que des Vocaloid2 !

  La 3e génération, on n’en savait pas grand-chose jusqu’à il y a quelques mois. Mais ce nouveau moteur arrive et une quantité impressionnante de Vocaloid3 ont été annoncés. Leurs voix sont censées être de meilleure qualité et moins limitée dans les extrêmes. J’ai par ailleurs écrit un article récemment sur les Vocaloid3 qui ont été annoncés (et j’en écrirai un autre prochainement), je vous conseille de le lire car un simple paragraphe ici est très laaaaaargement insuffisant pour en parler correctement.


4°/ Pourquoi faire des avatars avec des filles « sexy » virtuelles, et pas que la voix ?
Hmmm... Sexy ?! Je ne pense pas qu'on puisse dire de Miku qu'elle est "sexy", même pour Luka c'est limite. En tout cas, d'une manière générale le mot est mal choisi je dirai plutôt que les vocaloids (japonais en tout cas) sont "moe", ou plus simplement qu’ils ont un style très orienté "manga" (d’où le fan-service). Pourquoi un perso "moe" ? Probablement pour intéresser plus que les musiciens et les amateurs de nouvelles technologies. Parce que bon, au Japon ces gens là ont beau être nombreux je pense (surtout à Akiba j’imagine), je pense ne pas être loin du compte en disant qu’il y a aussi une très grande quantité d’amateurs de mangas/animes et d’otakus. À ce moment là miser sur un perso au style manga c’est miser sur la possibilité que ces derniers soient intéressés par les avatars accompagnant les logiciels (après, les fans en font ce qu’ils veulent...). On a par ailleurs constaté avec le cas des VY que le fait de ne pas avoir d’avatar est un énorme handicap.

 

http://i56.tinypic.com/2edpai8.jpgTouts les vocaloids sont plus ou moins présents dans cet image.

 

5°/ Un logiciel ? Mais quel genre de logiciel ? Comment on s'en sert ? Il est qu’en japonais ? Il coûte combien ?
Oui un logiciel de MAO, ou plutôt un logiciel de synthèse vocale. Vocaloid permet en fait à l’ordinateur de "chanter" ! Je n’ai pas encore la chance d’avoir le soft sous la main (mais c’est un projet à concrétiser absolument), mais d’après ce que j’ai pu lire sur le net et voir sur les vidéo & images, Vocaloid semble à première vue s’apparenter à une sorte de séquenceur. D’après ce que j’ai compris, pour résumer rapidement, on doit d’abord faire les notes (hauteur et durée) et après choisir le son qui doit être chanté (en romaji ou hiraganas). Ensuite quelques outils permettent de modifier les caractéristiques des notes (attaque, vibrato, etc…) pour leur donner une dimension plus réaliste (ou pas d'ailleurs) Ainsi on modélise pièce par pièce la partie voix d’une chanson grâce au logiciel. Mais ça a l’air vraiment dur à utiliser. Voici un petit tuto pour le un des logiciel Vocaloid de Zero-G Limited. Je pense que le principe de fonctionnement est à peu près le même pour les autres voix. Pour ceux que ça intéresse, des tutoriels sont faits petit à petit sur le forum Vocaloid.fr. Enfin, tout ça c’est pour le logiciel Vocaloid2, car en théorie Vocaloid3 Editor est censé être plus simple d’utilisation et plus ergonomique. Mais nul doute que le principe de base restera le même.
Actuellement (au moment où je réponds à cette Q°) le logiciel n’existe qu’en japonais, mais une version anglaise du logiciel de Miku est actuellement en développement (voir Q°15) ! Par ailleurs, on peut mettre la logiciel en anglais en faisant une manipulation assez simple.
Quand au prix, ça dépend des sociétés, pour tous les Vocaloids de CFM (append exclus), il faut débourser 15750 Yens ! Et oui... ça fait mal... Et je vous parle même pas des prix de Vocaloid3 Editor, vous pleureriez...

 

6°/ Quel genre de choses peut-on faire avec ce soft? Peut on faire n'importe quel style de musique avec Vocaloid ?
Théoriquement on peu faire de tout. Je dis théoriquement, parce que j’imagine que dans la pratique, le logiciel doit être si dur à utiliser qu’on peut se retrouver limité. Mais dans la mesure où l’expérience de l’utilisateur le permet, et surtout si son imagination le permet, et bien on peut faire de tout avec Vocaloid ! Je vous propose d’écouter les chansons du blindtest pour voir ce qu’on peut faire avec Vocaloid quand on s’en sert bien. Vocaloid touche tout les styles, du rock au jazz en passant par la pop et la techno, and many many more...


7°/ Qui est ce qui compose les chansons?
Et bien c’est une excellente question. Non pas parce que je n’ai pas la réponse, mais plutôt parce que bien souvent j’avais souvent l’impression que la réponse à cette question était complètement oubliée par les non-vocaloidistes (je dis « j’avais » car j’ai tout de même l’impression d’avoir constaté un effort d’ouverture d’esprit de la part desdites personnes à ce niveau là ces derniers temps). Donc, qui compose les chansons ? Et bien absolument n’importe qui peut composer ses chansons. Une personne X peut venir s’acheter le soft, s’en servir pour mettre une voix à ses compositions et publier ça sur le net ! Après bon, rien ne garantis le succès, mais il n’empêche que les chansons sont composées par des êtres humains. Il y a bien de l’humanité dans les chansons vocaloid. Ca paraît bête dit comme ça, mais moi quand je causais à des non-vocaloidistes j’avais parfois l’impression qu’ils pensaient que les chansons sont faites à 100% par l’ordinateur (ce qui est une abérration sans fondement). Les chansons sont bels et bien créées par des amateurs ou des passionnés de musique, et parfois par des pro du milieu. De même, les PV, les artworks, les animations 3D, tout ce qui tourne des chansons vocaloids sont faits par des être humains, la commaunauté vocaloidiste est plus grande et plus active que ce dont elle a l'air !

 

8°/ Y a-t-il des chansons officielles? A qui appartiennent les chansons composées ? Y a-t-il des albums de vocaloid ?
Ahem, au début je pensais qu’il n’y avait pas de chansons « officielles » à proprement dit, mais réflexion faite, on peut considérer les démos de nouveaux vocaloids comme des chansons plus ou moins officielles.

Quoi qu’il en soit, toutes les chansons composées appartiennent à leurs compositeurs respectifs. De même que les chansons faites par des gens qui utilisent des instruments ou des logiciels pour faire de la musique appartiennent à leurs compositeurs respectifs ! Il en va de même avec Vocaloid.
Des albums de chansons vocaloids c'est pas ce qu'il manque ! Au Japon en tout cas,... Des CD de chansons vocaloid il en existe une ribambelle, qu'on peut acheter dans les magasins de CDs au Japon de même qu'on achèterait un CD quelconque ici. Beaucoup d'entre eux peuvent être achetés sur le net d'ailleurs...

 

http://i52.tinypic.com/35mifcx.jpgSupercell feat Hatsune Miku est probablement un des albums vocaloid les plus connu.

 

9°/ Y a-t-il des compositeurs devenus célèbres grâce au soft ? Ils sont payés pour ça?
"Célèbre" est un mot très fort, mais bien des compositeurs se sont fait un nom dans le domaine de la musique en utilisant le logiciel Vocaloid et en publiant leurs créations sur Nico Nico Douga. En disant ça je fais par exemple évidemment allusion au groupe le plus incontournable du phénomène VOCALOID : Supercell. En effet, avant d’avoir Nagi (alias Gazelle, une utattemita) à la voix, avant de faire l’ending de Bakemonogatari,... bref au tout début, Supercell (compositeur : Ryo) s’est fait connaître sur NicoNico en utilisant le logiciel Vocaloid² pour faire une poignée de chansons qui ont été un succès MONSTREUX, réunies pour la plupart dans le CD Supercell feat. Hatsune Miku. Dans ce CD, on retrouve bien évidemment MELT, World is Mine et Black★Rock Shooter, mais aussi Hajimete no Koi ga OwaruToki (= When the first love ends), Usotsuki no Paredo (= Parade of liars), Koi wa sensô (= Love is War), et bien d’autres ! Grâce à ce succès fou, Nagi chante désormais pour Supercell dans les albums qu’ils ont sortis après.
Sinon, à part Supercell, l’artiste qui me vient immédiatement en tête quand je pense à ceux qui se sont fait connaître sur NicoNico, c’est Toku-P (ouai je sais je parle souvent de lui). En effet, dans ses débuts il utilisait aussi le logiciel Vocaloid², avec lequel il a fait des superbes chansons telles qu’ARiA et SPiCa, qu’il a ensuite publié sur Nico Nico Douga. Au jour d’aujourd’hui, Toku-P s’est associé à la utattemita (voir Q°18) MARiA, qui chante désormais ses compositions (mais il n’a pas totalement abandonné Vocaloid²), et le tout rend plus que super bien.

La logique voudrait qu’ils soient payés. Quand un groupe/artiste fait un CD qu’il met en vente, il est bien évidemment payé, même si il utilise Vocaloid². De même que si ses chansons sont diffusées quelque part, il touche des droits d’auteur. En revanche, sur Nico Nico Douga il n’y a pas de rémunération possible que je sache.


10°/ Est ce que ça va remplacer les vrais chanteurs?
Non, non, non et non. Vocaloid ne doit EN AUCUN CAS remplacer les vrais chanteurs. C’est là une des limites du phénomène (pour l’instant je ne vois que 3 limites au phénomène). Jamais au grand jamais Vocaloid ne doit dépasser ou même simplement égaler les vrais chanteurs. De toute façon, technologiquement parlant, ça n’est pas vraiment possible d’égaler un chanteur de chair et d’os. De même que les voix des vocaloids ont ce petit truc que les vrais chanteurs n’auront jamais, les vrais chanteurs ont un nombre incalculable de choses qu’un vocaloid n’aura jamais. Même si le risque est réel (et j’en suis parfaitement conscient), je pense qu’il est négligeable. Et puis les japonais ne sont pas stupides, ils s’arrêteront bien avant le jour où Vocaloid aura atteint un seuil de non reconnaissance. Enfin, ne parlons pas de malheurs, je sais parfaitement qu’il n’y a qu’une infime éventuelle probabilité qu'un tel scenario se réalise... Je veux dire, on y avait cru avec I=fantasy, mais il se trouve que ce n’était pas avéré (j’en reparlerai dans un prochain article).


11°/ Quelle est la portée du phénomène ? Pourquoi ça marche tant ?
VOCALOID s’adresse à des personnes de presque touts les âges (Exception faite, je pense, des jeunes enfants (moins de 7-8 ans), que je considère comme une des limites de vocaloid, voir Q°12). En fait, les jeunes seront (d’une manière générale) plus intéressés par les chansons elles-mêmes et par les avatars des vocaloids. Alors que les personnes plus agées seront, je pense, plus intéressés par le soft lui-même. Vocaloid peut intéresser, selon moi :
- Les amateurs de nouvelles technologie et les geeks (pas dans le sens péjoratif) pour son côté high-tech et innovant.
- Les otakus (ou simplement les amateurs de mangas/animes) pour son côté manga-like et Idol.
- Les curieux pour son côté insolite (parce que même au Japon, ça en a surpris pas mal de voir qu’un PC peut ~chanter~).
- Les musiciens amateurs (ou professionnels) parce que Vocaloid est avant tout destiné aux musiciens
- Les jeunes artistes en herbe (dessin).
Et je pense que je les ai pas tous cités. Comme quoi ce phénomène a une portée assez large et s’étend très facilement ! Bien sûr, la plupart des concernés que j’ai cité doivent avoir un minimum d’ouverture d'esprit (dans le sens où il ne faut pas être complètement renfermé sur ses préjugés pour apprécier réellement le phénomène). De plus le phénomène ne s’est pas arrêté à la chanson, puisque des jeux vidéos issues de VOCALOID existent déjà : je fais bien évidemment allusion à la saga Project Diva (sur PSP et version arcade) qui compte plusieurs opus et du futur jeu sur Nintendo 3DS ; Project Mirai ! 


12°/ Quelles sont les limites du phénomène VOCALOID ?
Difficile de répondre réellement à cette question, mais je vais faire comme je peux. Pour moi, le phénomène a 3 grandes limites.
La première limite est pour moi la plus évidente, sujet de la Q°10 : Vocaloid ne doit JAMAIS porter réellement préjudice aux vrais chanteurs. Mais je ne ressortirai pas mes arguments, j’ai quasiment tout dit dans la Q°10.
La deuxième limite est bien moins évidente je pense, mais j’en ai parlé très brièvement dans la Q° précédente : les très jeunes enfants. L’exemple de cette limite (qui a déjà été effleurée) c’est Gachapoid Ryuto. En effet (voir le petit point sur l’actualité vocaloid #2) Ryuto, de par son origine et sa voix, cible partiellement (pour ne pas dire totalement) les très jeunes enfants (je doute fort qu’il aie un succès notable auprès d’ados ou d’adultes.. mais sait-on jamais). Le problème des très jeunes enfants, c’est qu’ils sont très influençables. Ainsi s’ils sont exposés à de la musique vocaloid, leurs goûts musicaux risquent de s’orienter un peu plus vers VOCALOID quand ils seront plus grands. Conséquence, la génération suivante risque elle aussi d’être sensiblement influencée par VOCALOID et se tournera plus rapidement vers ces chansons, et ainsi de suite... au bout d’un moment, on risque d’arriver à une génération dans laquelle la musique vocaloid sera plus écouté que les vrais chanteurs, et là, la première limite (cf Q°10) risque d’être dépassée car les vrais artistes seront potnetiellement en déclin. C’est une hypothèse envisageable ; peu probable je pense, mais qu’il ne faut pas négliger car loin d’être impossible. Je ne suis pas psychologue ou un truc du genre, mais je ne recommande pas d’écouter trop régulièrement de musique vocaloid avant au moins 11-12 ans… En tout cas pas en sachant que c’est du vocaloid.
La troisième limite est infinie, on ne peut pas la dépasser. Il s’agit bien évidemment de l’imagination et de la créativité des musiciens...


http://i52.tinypic.com/16ad380.jpg...et des fous de la tablette et du crayon !

 

13°/ Bon bah c’est bien beau tout ça, mais… Concrètement, à quoi ça sert Vocaloid ?
En gros, Vocaloid sert avant tout à ceux qui savent composer ou simplement jouer d’un instrument mais qui chantent comme des casseroles et qui veulent malgré tout se faire connaître dans le domaine de la musique. Vocaloid² sert aussi à ceux qui veulent changer un peu de style de voix ! Oui ce genre de personne existe, la plupart des Vocalo-P sont comme un peu comme ça je présume. Et n’oublions pas par exemple le cas du groupe Ôzoku : habituellement ils ont un vrai chanteur (ou une chanteuse, je sais plus), mais dans leur album Rainbow Snow ~Aurora ni Egaita Love Letter~ quelques chansons étaient des reprises de chansons vocaloid, et c’était Miku qui chantait ! Si c’est pas une preuve d’ouverture d’esprit ça ? Par ailleurs, Toku-P, bien qu’associé à MARiA (GARNiDELiA), continue à utiliser le logiciel Vocaloid² ; il n’y a pas si longtemps que ça, il a composé 2 chansons, d’abord voicées par Hatsune Miku, puis peu de temps après, par MARiA. Probablement une sorte de test pour voir ce que la communauté pense du rendu de la composition et de l’arrangement.
Le logiciel Vocaloid peut servir à d’autres choses, mais son utilisation principale reste la musique.


14°/ Y a-t-il des produits dérivés ?
Mouahahahaha !!! Des produits dérivés il en existe un nombre incalculable ! Les goodies de vocaloids ne se comptent même plus tellement il y en a ! Je ne peux pas essayer de tous les citer, je doute que j’en vienne jour à bout... Rien que la quantité de figurines et autres réalisés par la Good Smile Company (entres autres) est impressionnante. Pour vous dire à quel point les goodies VOCALOID sont nombreux, apparemment (je suis pas sur) il y a une boutique entière dédiée à VOCALOID (autant pour les soft, que les CD, que les goodies) !


15°/ Est-ce connu au Japon ? Et dans le monde ?
Au Japon VOCALOID est un véritable phénomène. Y’a pas à en dire plus. Je pense ne pas être bien loin du compte en disant que Miku est probablement une des idoles préférées des otakus ! (dit comme ça, ça peut faire un peu peur tout de même)
Et dans le monde, bah ça commence à venir là. VOCALOID commence à s’exporter internationalement de manière assez significative, l’exemple le plus concret que j’aie en tête sur le coup étant mon article sur Hatsune Miku aux Etats-Unis. Mais l’exportation de VOCALOID ne fait que commencer, de nombreux pays sont concernés par cette extension du phénomène, France incluse. Mais j’en reparlerai dans un prochain article...

16°/ Est-ce que des médias français en ont déjà parlé ?
Oui, et pas que en bien... En effet Miku a fait une brève apparition dans l’Instant T du Grand Journal de Canal+ le 25 Octobre 2010, et c’était pas beau à voir. Mais après ça de nombreux articles ont été écris sur quelques sites français, et c’était pas forcément mauvais (malgré que pas mal d'erreurs s'y glissaient facilement). Mais je ne vais pas en reparler 36000 fois hein, c’est plus d’actualité et c’est tant mieux. 

Après, pour parler d’exemples plus récents, Miku est passée à la télé sur M6 le 5 Septembre 2011 et sur Canal+ quelques jours plus tôt. Autant dire que la comparaison avec ce qui a été dit l’an passé n’est pas possible ; même si la manière de présenter le phénomène n’a pas été forcément la meilleure qu’on puisse trouver, c’est de très loin largement mieux en terme de bonne volonté et de recherche que la « blague » à laquelle on a eu droit il y a de cela un an.

 

http://i56.tinypic.com/33kf7mx.jpgHatsune Miku et Kasane Teto... Vocaloid et UTAU...


17°/ Est-ce que c’est possible de créer son propre vocaloid ?
Et bien, oui et non. En fait, on peut créer un truc très proche d’un vocaloid, mais qui n’en est pas vraiment un. On appelle ça, un Utauloid. UTAU est aussi un logiciel de synthèse vocale assez similaire à Vocaloid, mais gratuit, donc accessible à tous ! Mais, étant donné que mes connaissances sur UTAU sont limitées, j’ai demandé, pour cette mise à jour, l’aide d'un utilisateur confirmé d’UTAU du forum Vocaloid.fr,  SukinaK, qui a eu la gentillesse de répondre à mes questions ! Je lui laisse la parole.


17°/ 1- Concrètement, qu'est qu'un(e) Utau ? Qu'est-ce qui les différencie des vocaloid ?

SukinaK : Un UTAU, c'est globalement le même système qu'un vocaloid. Vous devez créer un personnage dans sa totalité et y ajouter autant de touches personnelles que vous voulez, son design, son objet fétiche, son trait de caractère (Sukone Tei a par exemple un caractère yandere et Kasane Teto a une baguette de pain en objet fétiche), etc... Mais ce qui différencie un vocaloid d'un UTAU c'est que la voix de ce dernier sera produite par des fans, sur un logiciel différent : Utau. Donc Vocaloid et Utau se ressemblent, seulement, Utau est gratuit, et donc accessible à tous.


17°/ 2- Le logiciel UTAU est-il gratuit ?

SukinaK : À l'inverse de Vocaloid, Utau est un logiciel totalement gratuit, de même que les voicebanks des UTAUs d'aillleurs (sauf les voicebanks de chez Mac comme Macne Nana). Oui, vous pouvez télécharger la voicebank de n'importe quel UTAU existnt, les plus célèbres comme les plus discrets.

[UTAU est disponible en téléchargement]

 

17°/ 3- Comment créer son/sa Utau ? Tout le monde peut le faire ?

SukinaK : Le mode de fonctionnement d'Utau est relativement simple : un enchainement d'enregistrements qui sont modifiés par le logiciel, notamment pour les hauteurs, longueur de la note, etc... Pour faire une voicebank basique ce n'est pas si compliqué. C'est surtout relativement long et certaines parties de la création de la voicebank sont à faire avec la plus grande attention pour un maximum de réalisme. Car en général les UTAUs sonnent beaucoup plus robotique que les vocaloids. Il y a les plus robotiques comme Defoko ou Kasane Teto, et d'autres qui sonnent beaucoup plus réaliste comme Namine Ritsu. Ensuite, si on veut faire compliqué, un utilisateur peut essayer différentes techniques pour améliorer une VB, comme le VCV (Voyelle-Consonne-Voyelle) ou le CV-VC (Consonne-Voyelle-Voyelle-Consonne). Et aussi essayer de faire chanter un UTAU dans une langue autre que le japonais, comme le fait si bien Cz.

Pour créer un UTAU, je vous conseille de consulter la partie "Utau" du forum Vocaloid.fr, il y a de bons tutoriels et aides. Contrairement à ce qu'on dit, ce n'est pas compliqué, juste long, et c'est à la portée de n'importe qui souhaitant s'y mettre !

[Un tutoriel assez complet est disponible sur le forum miku.vocaloid.fr]

 

18°/ Bon ok, c’est bien beau VOCALOID et UTAU mais je ne supporte pas ces voix si peu naturelles, je vais devoir rater toutes ces chansons que je pourrais trouver géniales ?!

Kyu : Non ! Et c’est Minikorne qui vous répond cette fois ! Minikorne est une vocaloidiste du forum Vocaloid.fr qui se spécialise peu à peu dans la connaissance des Nico Singers. Elle tient un petit blog, dédié à ces derniers, que je vous recommande vivement de visiter si vous voulez découvrir un peu plus ces chanteurs au talent parfois fou !

Minikorne : Vous ne supportez pas la voix trop aigüe, hachée ou tout simplement robotique des vocaloids ? Pas de problème, on a la solution! Cette solution, ce sont les chanteurs plus ou moins amateurs qui s'amusent à fandubber les chansons vocaloid, pour profiter des compositeurs tout en ayant une large gamme de choix au niveau des voix!

Donc... Qui sont ces fameuses personnes ? Les Nico Nico Singers, aussi connus sous le nom d'utattemitas ou même utaites, sont des personnes bien physiques et réelles qui font des covers de vocaloid entre autres ; openings d'animes, chansons de groupes, etc. Le terme de Nico Singer englobe les fandubbers de l'équivalent japonais de Youtube, Nico Nico Douga (d'où le nom). Ce sont donc des japonais pour la plupart, avec quelques coréens dans le lot, qui maîtrisent ainsi leur langue à la perfection et peuvent nous fournir des chansons parfaitement synchronisées et sans avoir à se soucier de la prononciation!

Ces gens là se présentent sous des pseudonymes divers et variés, sont des hommes ou femmes qui chantent sur la version off vocal (terme utilisé sur NND pour désigner les version instrumentales des chansons) d'une chanson de vocaloid. Et y'a du monde ! Le nombre de Nico Nico Singers est impressionnant et s'accroît sans cesse, la variété est impressionnante. Il y en a pour tous les goûts !

Bien sûr, certains sortent plus du lot que d'autres. On peut par exemple citer la plutôt célèbre AkiAkane (秋赤音), qui s'est faite connaître en commençant à chanter sur du vocaloid à 16 ans (âge à prendre avec des pincettes). La voilà maintenant à 19 ans (pincettes again), avec un album sorti  et une popularité des plus hautes.

D'autres noms qui ont aussi connu le succès ? Clear et ses chants doux, Valshe (バルシェ) et sa voix très androgyne, Miichan (みーちゃん) et ses intonations sexy, Touyu (灯油) et sa voice range très impressionnante, etc... Je m'arrête là, car on peut encore continuer très longtemps.

Et pas forcément de focus à faire sur ceux que je viens de citer, qui ont déjà sorti un ou plusieurs albums. Il y a une telle quantité de bonnes découvertes à faire par ce biais là ! Des chanteurs aux voix "traps" (qui peuvent chanter avec la voix d'un garçon ou d'une fille, c’est parfois bluffant), enfantines, matures, graves, aiguës, versatiles, puissantes ou douces, on a l'embarras du choix.

Les chanteurs amateurs deviennent ainsi pour certains professionnels. Parfois, ils se représentent même en concerts lives ! Des groupes se sont ainsi formés, tels que Pointfive, Smiley*2G, ... Et via diverses plateformes telles que Twitter et Ameblo, les utattemitas tiennent leurs nombreux fans au courant de leurs projets. A l'occasion, certains font même ce que l'on appelle des namahousou, des lives tous seuls chez eux derrière leur pc armés d'une webcam et d'un micro, le tout à regarder en direct live sur le sous-site de Nico Nico Douga dédié à cela.

En bref, que vous supportiez ou non la voix des vocaloids, les Nico Nico Singers sont en tous les cas une alternative très intéressante et un domaine actif qui évolue chaque jour en raison de sa diversité !

 

Kyu : Dans la liste d’utattemitas à découvrir absolument, je rajoute MARiA, de loin ma préférée. Mais je pense que vous l’aurez remarqué ~

Je me permet aussi d’ajouter à cette réponse que les Nico singer ont souvent des projets communs lors desquels ils font une cover à plusieurs d’une seule chanson, on parle alors de Nico Chorus (subtil n’est-ce pas). Les Nico Chorus sont généralement fait sur des chansons ayant rencontré un minimum de succès et encore une fois il y en a pour tout les goûts ! Voici un exemple de Nico Chorus, un de mes préférés. Pour reconnaître une chanson chantée par un(e) utattemita sur Youtube, reconnaissez l’écriture japonaise 歌ってみた.

Enfin, de même qu’il existe un Weekly Vocaloid Ranking (Vocaran) et un Weekly UTAU Ranking sur Nico Nico, il y a un Weekly Utattemita Ranking (Utaran) dédié à ces derniers. Après bon, jusqu’à présent, ni Minikorne ni moi n’avons réussi à comprendre comment il est organisé, alors je n’en parlerais pas plus, si vous voulez les voir abonnez vous aux tweets de Utaran_Hibiki ! Vous ferez peut-être des découvertes intéressantes.

 

 

 

Voilà ! Je pense qu’on a fait le tour pour les grandes lignes ! Vous êtes dés à présent prêts à vous lancer dans les profondeurs infinies (et oui, y'a encore des tas de choses que j'ai pas encore dites) du phénomène VOCALOID !...

Ou pas d’ailleurs, parce que bon, le but premier de cet article c’est bien sur de faire découvrir, mais sa deuxième utilité est simplement de faire disparaître de votre tête toute forme de préjugé vis-à-vis de VOCALOID. 

Après, pour ceux qui voudraient maintenant s’y mettre, sachez que c’est pas forcément "simple". Je veux dire, on ne s’habitue pas forcément du jour au lendemain aux voix des vocaloids. C’est un peu comme quand on découvre une nouvelle langue, il faut du temps pour s’habituer à l’entendre, ça paraît étrange sinon. Avec Vocaloid c’est pareil ; à la base l’oreille humaine n’est pas naturellement prête à écouter des voix non humaines, il lui faut un petit temps d’adaptation pour que notre tête s’habitue à ces timbres particuliers.

Aussi, des gens du forum Vocaloid.fr m’avaient dit que pour certains un claquement de doigts a suffit, et pour d’autres ça a été beaucoup plus long.

Pour moi par exemple il m’a fallu 2 petites semaines pour m’habituer, j’ai découvert VOCALOID via le blog d’Axel Terizaki avec la chanson Anata no Utahime (Hatsune Miku), et au début j’avais du mal avec cette voix que je trouvais très désagréable dans les aigus. À force d’écouter la chanson et au bout d’une petite poignée de jours, je me suis rendu compte que la voix m’était devenu familière. Et au jour d’aujourd’hui, voilà où j’en suis ~

Tout ça pour dire que si le concept ou les chansons vous intéressent mais qu’à première vue la voix vous insupporte, c’est pas forcément un souci, il faut attendre. Et si vraiment vous ne supportez pas, tournez vous vers les utattemitas !

 

Black Board, de Chôchô-P (a.k.a Papiyon), traduis et repris en anglais par Nano. Une de mes covers d'utaite préférée.

 

J'espère en tout cas que cet article permettra à l'avenir d'empêcher les fausses idées de se faire, ça éviterai à certains de passer à côté de quelque chose qu'ils pourraient aimer ! VOCALOID c'est vraiment un univers au potentiel énorme, bourré de fun et de bonnes découvertes.

Biensur, il va de soi que si vous avez des Q° auxquelles je n’ai pas déjà répondue, je me ferai un plaisir de le faire (dans la mesure où je le peux) ! De même que si vous voyez que certaines réponses sont erronées ou qu’il manque des éléments, n’hésitez pas à me le faire savoir !

 

Pour ceux que ça intéresse, on peut plus ou moins compléter cet article avec les vidéos de l’Ermite Moderne sur Hatsune Miku ainsi que celle-ci.

 


En tout cas, un GRAND MERCI à tous ceux qui m'ont aidé à trouver les questions et à SukinaK ainsi que Minikorne pour leurs réponses sur UTAU et sur les utattemitas !

 

PS : Vous aurez peut-être constaté que, cet article a beau être une mise à jour d'un article déjà écrit, l'original n'existe plus. J'ai été contraint à le supprimer suite à des soucis avec l'éditeur d'article d'Over-Blog. 

Repost 0
Published by Kyu - dans VOCALOID
commenter cet article
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 10:15

Et non, cette année pas de blindtest pour célébrer le 4e anniversaire de Miku Hatsune de la veille. Aujourd’hui, c’est le logiciel de VY1 Mizki qui achève sa première année d’existence, alors c’est d’elle et de son jeune cadet,  VY2 Yûma, que j’ai envie de vous  parler aujourd’hui !

En bon fan que je suis de la série des VY (et quand j’y repense, des vocaloids conçus par Yamaha en fait) il fallait bien que je fasse quelque chose pour marquer l’évènement, je veux dire, ces deux vocaloids sont un peu oubliés ; ils faut bien qu’ils aient leur petite heure de gloire à un moment ou un autre. Parce que non, jusqu’à présent, si je puis me permettre, ils n’ont jamais eu de moment de gros succès (quelques apparitions seulement dans le Weekly Vocaran qui se comptent presque sur les doigts des mains....), et c’est d’ailleurs le sujet de cet article : Pourquoi les VY ne percent-ils pas ? Quelle est cette chose qui manque aux VY mais que d’autres vocaloids ont ?   Ca fait plusieurs mois que j’y réfléchis, et bien que je n’aie rien de concret pour vérifier, vous vous rendrez peut-être compte que mes suppositions sont finalement assez évidentes.


http://i52.tinypic.com/2s1sjcy.jpgCe genre de design est très fréquent pour Mizki. Trouvé sur Pixiv.


Mais avant ça, je tenais à ce qu’on fasse un petit point sur l’ambigüité qu’il y a pour savoir à qui appartiens la série des VY à l’origine. En effet, quand on fait des recherches sur Bplats, on se rend compte que les logiciels qu’ils vendent ne sont pas conçus par eux, ils ne s’occupent que de la vente (le vocaloidstore c’est Bplats). Or, d’après le vocaloidstore, VY signifie bel et bien "Vocaloid Yamaha". En fait, VY1 et VY2 ont été développés par Yamaha eux même, mais c’est Bplats qui s’occupe de la distribution. Donc d’un point de vue technique, les VY sont faits par Yamaha, mais d’un point de vue commercial c’est à Bplats qu’ils appartiennent (c’est exactement le même topo pour Lily et Internet.Co/Yamaha). Dans cet article, j’utiliserai le même principe pour parler des VY, je ne parlerai de Bplats que lorsqu’il s’agira du marketing (et tout ce qui y est relié), pour le reste je ferai allusion à Yamaha.


Bref, où en étions nous ? Ah oui, VY1 et VY2. Ces deux vocaloids sont peu populaires, méconnus et peu/mal utilisés c’est un fait. VY1 Mizki a presque fait un flop a sa sortie en fait. VY2 Yûma a fait un peu mieux, il est légèrement plus utilisé que VY1 après 4 mois d’existence, c’est peut-être parce que la voix de Yûma a impressionné avec les démos car avoir une voix mâle de cette qualité est très rare, et il faut avouer que niveau réalisme sa voix bat sans souci celle de Kaito, Gakupo, Len (mais lui il compte pas), Kiyoteru , Gachapoid, et Piko (lui non plus)... mais il n’empêche qu’elle reste, d’une manière générale, mal utilisée par la communauté VOCALOIDiste, et il en va de même pour VY1 Mizki. Non, je ne me permets pas de critiquer le travail des utilisateurs du soft (ce serai mal venu de ma part, ne l’utilisant pas), mais c’est un fait : la voix qu’on a écouté avec les démos était juste bluffante et très réaliste pour un Vocaloid2, et largement mieux utilisée que ce que font les utilisateurs des VY d’une manière générale (surtout VY2). À vrai dire (mais cela relève de mon avis personnel), si on se fie seulement aux démos, je trouve que VY1 et VY2 (et Nekomura Iroha) s’apparentent plus à des Vocaloid2.5 que des Vocaloid2, leur niveau de réalisme est bien supérieur à la plupart des autres Vocaloids2. Mais malgré cette évidente prouesse technique de la part de Yamaha, peu de gens utilisent les VY. Alors j’imagine que Mizki et Yûma doivent être très difficiles à manipuler, un revers de la balance en quelques sortes...


http://i53.tinypic.com/142vdqf.jpgVY1 dans  Hakumei, de Onigashima


Deuxième hypothèse évidente ; le souci que cause le fait de ne pas avoir de design. Si vous avez lu mon article sur le phénomène VOCALOID en 20 Q° vous vous souvenez qu’une partie de la communauté VOCALOIDiste est intéressée surtout par l’apparence qui a été donné aux logiciels, source d’inspiration pour de nombreux dessinateurs. Or, VY1 Mizki et VY2 Yûma n’en ont officiellement pas. Alors quoi, était-ce un oubli foireux de la part de Bplats ? J’en doute, VY1 est quand même sortie le 1e Septembre 2010, soit 3 ans après Hatsune Miku, et entre temps de nombreux vocaloids ont fait leur apparition. Bplats a eu donc tout le temps qu’il faut pour observer les stratégies marketing des concurrents pour en tirer des enseignements. Et à supposer qu’ils aient effectivement oublié de donner un design à Mizki, avec l’échec qu’elle a représenté ils n’auraient pas refait cette bêtise avec VY2 Yûma si il s’agissait d’un simple oubli. Pour moi, et pour beaucoup d’autres, c’est fait exprès. Je vois ça comme une incitation supplémentaire à la création, une raison de plus de s’associer a des artistes. Là, former des groupes/cercles comme SUPERCELL (un compositeur et quarante-douze dessinateurs) serait assez judicieux pour exploiter à fond les possibilités que cette absence de design implique. Mais, il n’en fut rien, ou du moins, il n’en fut pas grand-chose... Ou du moins, pas suffisamment. Je n’en ai presque pas entendu parler, et ce n’est pas faute d’avoir cherché...

Ceci étant dit, même si Bplats n’a pas daigné attribuer une apparence à VY1 et VY2, ces derniers ont tout de même eu droit à des objets caractéristiques (si je puis dire) ; la boxart de Mizki est ornée d’un éventail rose et celle de Yûma expose le fameux katana made in Nagimiso. Ces objets ont énormément influencé les dessinateurs qui ont voulu attribuer un design aux VY, ils ont été très souvent représentés sous des airs des plus traditionnels. Généralement, on fait porter à Mizki un yukata de couleur claire (avec une certaine prédominance du rose), son éventail à la main, et une sorte de kimono plus sombre pour Yûma, qui brandit alors son sabre. Y’a d’ailleurs eu pleins de jolies choses, mais la plupart se ressemblent plus ou moins et il y en a au final assez peu qui sortent du lot. On peut alors penser que le souci de l’absence de design a aussi agis comme une sorte de frein à la production avec ces vocaloids. Je veux dire, si quelqu’un veut poster une vidéo sur YT/NND/autres dans l’espoir qu’elle soit vue et qu’elle ait du succès, il faut que la composition, l’arrangement musical ou la PV (ou les 3) se démarque du reste ; et dans le cas de la PV, c’est par l’artwork qu’il faut commencer. Alors ça devient tout de suite plus compliqué d’imaginer un artwork original et accrocheur quand on n’a pas de model , alors qu’on pourrait se tourner vers un autre vocaloid qui a déjà une apparence officielle, et donc pourra servir de base. C’est là qu’on se rend compte que former des groupes du style de SUPERCELL peut se révéler être particulièrement intéressant dans le cas des VY...


http://i53.tinypic.com/ebeb6r.jpg VY2 par Nagimiso.


Autre point, qui paraît anodin vu comme ça mais qui a peut-être contribué à ce manque de popularité : la fait que Bplats ai insisté sur le fait que les VY visaient entre autres les professionnels de la musique. Avant Bplats, aucune société n’avait évoqué une cible potentiellement professionnelle (et pourtant ça a toujours été le cas), alors peut-être que cette précision en as "effrayé" certains. Je veux dire, si ça se trouve comme ils ont mis en avant ce point, peut-être qu’une partie des potentiels acheteurs du logiciel se sont dit qu’il serai trop dur à utiliser ou alors que ce serai pas le même "principe" que les autres vocaloids... et l’absence de design n’a fait qu’enfoncer le clou.

En même temps, quand j’y repense, il aurait fallu faire une version compatible Mac de Vocaloid². Parce que ça aurait renforcé le côté "professionnel" de la série des VY mais surtout ça aurait été une source d’utilisateurs supplémentaire. Après tout c’est connu que Mac est un OS utilisé par bon nombre de pros de la musique. C’est dommage, surtout qu’un portage sur Ipad/Iphone a quand même été fait pour VY1 (et normalement pour VY2 aussi, mais ça je ne suis pas sur). M’enfin bon...

 

Après aussi, peut-être que les voix de ces VY sont peut-être aussi un peu en cause. Non, je n’irai pas jusqu’à dire qu’ils ont des mauvaises voix, au contraire la plupart des gens à qui j’ai demandé (et moi le premier) sont d’accords là-dessus : les VY ont des voix très réalistes pour des Vocaloids2. Mais elles ne sont pas nouvelles ; dans le sens où quand on écoute avec attention, la voix de VY1 Mizki a parfois une nuance ressemblant au mélange de Rin et Miku (c'est particulièrement flagrant dans Hakumei). De même la voix de VY2 Yûma peut s’apparenter à celle de Kaito avec l’accent de Gakupo par moments. Alors bon, il se pourrait que ça en ai rebuté certains, après tout, à quoi bon acheter la voix de VY1 quand on a celle de Rin, qu’on sait bien s’en servir et que le réalisme ne nous intéresse pas forcément ? C’est pas comme si leurs voix sortaient du lot, comme celle de Gumi à sa sortie, ou celle de Lily et Iroha. Là, même si il y a largement de quoi les différencier, il y a tout de même des similitudes, moindre certes, entre les voix des VY et celles d’autres vocaloids. Mais les VY restent largement supérieurs à la plupart des Vocaloids2 en termes de réalisme et de stabilité, c’est une évidence qu’on ne peut nier, Yamaha a vraiment géré.

 

 Stained Glass, de Machigerita-P, mon unique coup de coeur avec VY2 Yûma.


Pourtant malgré la justesse de leurs voix, et potentiellement à cause des raisons ci-présentes, peu de gens utilisent la voix des VY par rapport à d’autres vocaloids . Ceci fait que peu de chansons sont publiées avec ces vocaloids, ça implique que la variété de chansons est moindre, et forcément ça devient galère de trouver des chansons à nos goûts. C’est quand même fou, parmi toutes les chansons de VY1 que j’ai écouté, celles que j’ai vraiment aimé se comptent sur les doigts de mes deux mains, et il en va de même pour VY2, pourtant je suis fan de ces vocaloids. À vrai dire, je n’ai personnellement eu que 2 coups de cœur pour des chansons de VY1 Mizki, et un seul pour VY2.

L’une je l’ai connue il y a de cela moins d'une semaine seulement, il s’agit de Cyber Thunder Sider, de EZFG avec VY1 Mizki, une chanson qui ne semble pas si bien au premier abord mais qui devient prenante quand on la réécoute une ou deux fois, et qui peut vite devenir addictive ! C’est le genre de chanson qui s’écoute en boucle assez facilement. Mon autre coup de cœur de VY1... je l’ai découverte en écrivant ces lignes : la chanson s’appelle Kachô Fûgetsu (de Kurozumi-P) et a justement été publiée pour l’anniversaire de cette vocaloid. J’ai adoré directement. Autant dire qu’il s’en est fallu de peu, VY1 a failli finir son année sans que j’aie le moindre coup de cœur....

Avec VY2 je n’ai eu qu’un seul coup de cœur. C’est une chanson qui a eu pas mal de succès (pour du VY en tout cas), la première de VY2 a s’être retrouvée dans le top 30 d’un Weekly Vocaloid Ranking (le 193e) ! Elle y est même resté plusieurs semaines si je ma mémoire est bonne : Stained Glass (Garasu no hana de son nom japonais romajisé), de Machigerita-P, surement une des meilleures réussites avec VY2 je pense, et de loin ! Et l’artwork est awesone. Quand j’y repense, Stained Glass et Kachô Fûgetsu se ressemblent un peu. D’ailleurs, c’est généralement ce style de chansons, avec un mélange d’instruments un peu traditionnels (Shamisen notamment) et modernes, qu’on fait chanter aux VY, pour aller de paire avec l’apparence qu’on leur donne le plus souvent. Mais pas tout le temps... la preuve avec Cyber Thunder Sider.

 

Je précise que cet article, qui a été particulièrement long à faire, a été écris à plus de 80% en écoutant cette chanson... C'est vous dire à quel point j'y suis devenu accro ! Il me fait tripper l'autre stick-man qui danse x)


Outre ces 3 coups de cœur, il y a eu une autre chanson qui a eu beaucoup de succès pour du VY :  粘着系男子の15年ネチネチ (je ne connais pas son nom romajisé...), elle est aussi restée plusieurs semaines dans le top, mais je ne comprends pas vraiment ce succès. Peut-être la PV ? Peut-être parce que le Yûma qu’on y voit ressemble au nouveau design officiel de VY2 ?

Tiens, puisqu’on parle de design... je me demandais, est-ce qu’on peut sauver Willy les VY ? Je veux dire, je doute que l’attribution d’un design se soit décidée sur un simple coup de tête. Il est clair que Bplats essaie de sauver la mise, et si je me fie au succès de ladite chanson-au-nom-super-long, je pense que ça peut marcher. Après, pour le design de VY1 Mizki... apparemment personne (ou presque) ne l’a vu. Dans le sens où, outre ce minuscule aperçu photographié et flou, on a aucune VRAIE image du design officiel gagnant de VY1 (j’ai vraiment passé DeviantArt, Pixiv, Piapro ainsi que des imageboards au peigne fin sans trouver, et même dans le Wikia c’est écrit qu’elle est introuvable...). Alors utiliser ce design paraît assez compliqué. Même si en soi il ressemble assez à ceux qu’on voit habituellement, imaginé par des fans.

Il y a un autre élément évident qui montre que Bplats cherche à rendre les 2 premiers VY plus populaires, si vous avez lu mon article sur Vocaloid3 vous devriez savoir que le soft sera désormais vendu séparément des VB,... exception faite de VY1 et Mew (plus d'infos sur le forum Vocaloid.fr et le VocaloidWikia)  qui seront déjà intégrés au logiciel en tant que starters. Ca a été confirmé pour ces deux vocaloids, mais il y de cela quelques semaines il a été dit que VY2 ne serai plus vendu avec Vocaloid2 (source), ce qui laisse penser qu'il pourrait aussi servir de starter à Vocaloid3 Editor. Sauf que pour l'instant Yamaha ne l'a pas encore évoqué sur le site officiel Vocaloid.com, donc nuances. En tout cas il ne fait aucun doute que ça augmentera considérablement le nombre d’utilisateurs de VY1 (et VY2 si il est confirmé comme starter). J’imagine qu’en plus les améliorations du moteur Vocaloid3 les rendront encore plus réalistes. Bref, Vocaloid3Editor pourra donner un sacré coup de pouce aux VY.

Et maintenant, il reste le VY3. Le THE VY3. Lui aussi il pourrait bien sauver la série des VY. Je veux dire, quand on t’annonce 2 VB (une mâle et une femelle) anglaises de la série des VY (bonne qualité donc) en version Vocaloid3 (VCV donc)... on peut seulement se dire que ce sera awesone. Comme je l’avais dit il y a quelques jours, c’est LE/LES vocaloid(s) que j’attend avec le plus d’impatience. Et cette fois ci, j’espère que ça fera un gros carton !

 

 

 


Bon voilà, c'est donc sur ces dernières lignes que je vous annonce que le rythme de publication va sacrément ralentir, rentrée scolaire oblige. Eika et moi avons encore plein d'idées d'articles à faire, mais ça va devenir la grosse galère pour les écrire. Donc il ne faut pas s'étonner si on retombe à quelque chose proche de un article par mois, même si nous on va tout faire pour ne pas retomber si bas. Sur ce, jaa ne.

 


 

P.S : Plus que d'habitude je vous invite à lire les commentaires, des remarques intéressantes ont été faites !!

Repost 0
Published by Kyu - dans VOCALOID
commenter cet article
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 22:09

Aujourd'hui c'est l'anniversaire de Lily !!!... Mais c'est pas d'elle que je vais vous parler... même si je vous avoue que ça me tente assez, j'aime beaucoup cette vocaloid.

Vous souvenez vous de VY1 Mizki ? Vous savez, cette vocaloid sans design pour laquelle mon enthousiasme atteignait des sommets car la qualité de sa voix me semblait exceptionnelle ?! Oui voilà, elle. Dans mon dernier point sur l’actualité VOCALOID j’avais évoqué le fait que VY1 Mizki ne serai bientôt plus la seule représentante de la série VY de Yamaha (distribué par Bplats). C’est effectivement le cas, et ce depuis déjà un bon moment : il y a exactement 4 mois, Yamaha sortait son nouveau vocaloid, VY2. Petite brève très courte pour vous présenter VY2, un de mes vocaloids préférés, dont voici la 1e démo.

 

Et encore, c'est loin d'être la meilleur démo.


VY2 est un vocaloid2 japonais mâle du nom de Yûma, Yûma qu’on peut traduire par « cheval brave » (de l’anglais « Brave Horse »). De même que VY1 Mizki, VY2 Yûma n’a à l’origine pas de design officiel et est destiné notamment aux professionnels du domaine musical. Mais ça n’empêche évidemment pas les utilisateurs amateurs de s’en servir. De même que VY1 Mizki, VY2 Yûma est un Vocaloid2 dont la qualité vocale est très haute et pleine de potentiel, il a été plusieurs fois retardé pour en améliorer la qualité et est au final sorti le 25 Avril 2011. Si je puis me permettre le report de sa date de sortie en valait le coup, constatez par vous-même !

 

Faut quand même avouer qu'il en jette. En plus j'aime beaucoup cette chanson.


Il était prévu qu’une version Ipad et Iphone de VY2 sorte pendant l’été. Depuis cette annonce je n’en ai plus entendu parler, alors je ne saurai vous dire si ce projet a aboutit. Mais je suis sur d’une chose, c’est qu’il existe une version Iphone/Ipad de VY1 Mizki (l’appli s’appelle IVOCALOIDt pour l’Iphone et IVOCALOID pour l’Ipad). Comme VY1 Mizki, VY2 Yûma n’a pas de design, mais de même que son ainé, on lui a attribué un "objet fétiche"; Mizki avait l’éventail, Yûma a eu le katana. Celui-ci a été dessiné par Nagimiso, aussi connu pour ces superbes artworks sur Vocaloid (Hatsune Miku VN02 notamment), et se trouve sur la boîte du logiciel de VY2. Le soft coûte 11800, soit 400de plus que VY1 Mizki.


http://i55.tinypic.com/20kdod5.jpgLe fameux katana. Il a la classe, Nagimiso a un de ces style, c'est fou. Je veux le même dans ma chambre


Au départ, le concept même de la série des VY exclus la possibilité d’avoir une apparence humaine. De ce fait, à leur sortie, Mizki et Yûma n’avaient pas de design officiels (chacun imaginait comme bon lui semblai), mais comme je l’ai dit dans mon article sur Vocaloid3, les illustrations classées en 2e position du concours VocaloProject (2e mâle et 2e femelle) serviront de design officiels à ces deux vocaloids. Personnellement, la nouvelle apparence de VY2 me plaît moyennement. En fait, il est plutôt original et a de l’allure, mais... tout ce rose je dis non. Enfin, je l'aime quand même beaucoup ce design, ça change des illustrations au style plus orienté traditionnel/samourai et autres que l’ont voit souvent pour VY2 (katana oblige). Je pense quand même qu'entre ces fanarts traditionnels et le design officiel, je préfère les fanarts, même si quand on y réfléchis la comparaison n'est pas tellement possible. Et puis, il a perdu son magnifique katana au change.


http://i55.tinypic.com/mh3y8k.jpgLe fameux design gagnat de VY2. Si on fait abstraction de tout ce rose (merci Kayseur), j'aime beaucoup.


Voilà, c’est à peu près tout ce que je sais sur VY2 Yûma. Comme je le disais en début d’article, VY2 Yûma est un de mes vocaloid préféré. En fait, le concept même de la série des VY me plait beaucoup :  une voix stable et de très bonne qualité sans design pour laisser libre cours à l’imagination de chacun. Alors comprenez mon enthousiasme quand j’apprends que 2 nouvelles voicebanks Vocaloid3 sont prévues dans cette série des VY ! Comme je le disais dans mon article sur l’arrivée de Vocaloid3, on ne sait pas vraiment si on aura un ou deux nouveaux VY (ou des VY jumeaux à la Rin et Len). On ne sait pas non plus si ces 2 VB sortiront en même temps, mais on sait qu’il s’agira d’une VB mâle et d’une autre femelle ! Et attention cerise sur le gâteau, ça vous ne le saviez peut-être pas (parce que j’avais fais une erreur) mais ce seront des VB anglaises ! Si ils arrivent à conserver la qualité VY tout en offrant des VB anglaises fluides et reconnaissables, ça sera awesone. J’veux dire, quand j’entends à quel point la 3e démo de VY2 est excellente, je me dit « mais qu’est-ce que ça va être en anglais avec Vocaloid3 ?!! ».

 

Le duet VY1/VY2 sur Cendrillon, de Signal-P, c’est juste énorme. De loin la meilleure des trois démos.

 

Alors voilà, c’était VY2 Yûma. Pour une raison qui m’échappe, Bplats a choisi de ne pas divulguer le nom de celui à qui la voix est empruntée. Une rumeur circulait comme quoi c’était la même que VY1, mais personnellement je ne miserai pas là-dessus, la différence est quand même bien plus flagrante qu’avec Rin et Len.

VY1 et VY2 ont beau être awesone de réalisme d’un point de vue vocal, ils n’ont que très peu de succès et sont méconnus (il y a à peine quelques jours j’ai surpris quelqu’un sur Twitter qui pensait qu’ils n’avaient pas de nom...). En bon adorateur de ces vocaloids que je suis, je n’ai pu m’empêcher de m’interroger sur ce manque de popularité vis-à-vis de la communauté vocaloidiste. Je vous ferai par de mes conclusions dans un prochain article !

Repost 0
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 07:09

http://i53.tinypic.com/1231csz.png

 

Titre japonais : サマーウォーズ (Samā Wōzu)

Réalisateur: Mamoru Hosoda

Scénariste : Satoko Okudera

Studio d’animation : Madhouse

Année de sortie : 2009

Résumé: OZ est un monde virtuel dans lequel chaque citoyen possède un avatar propre, et qui permet de faire à peu près tout. Communication, information, travail, distraction… Cet immense réseau internet tient une grande place dans la société, et chacun l’utilise, que ce soit de façon privée ou professionelle. Quand Kenji Koiso, un lycéen passionné de mathématiques, se trouve sollicité par la jolie Natsuki pour passer des vacances dans la campagne de Nagano, il se retrouve à la fois impliqué dans les histoires d’une famille aussi énergique que soudée, mais aussi dans la lutte contre une intelligence artificielle qui menace le monde d’Oz.

Voir la bande-annonce

http://i53.tinypic.com/25p1ief.jpg

Bien que Summer Wars ai été adapté en manga (et pas le contraire), il s'agit du film que je critique ici, et je vous conseille fortement, si le choix se présente à vous, de voir le film avant de lire le manga car même si celui-ci est très fidèle, l'univers est, je trouve, deux fois plus bluffant en couleur et en images animées. Le manga est cependant très bon lui aussi, mais c'est vrai qu'il n'en ressort pas le même charme.

 

Toute cinéphile que je suis, cela fait un moment que je souhaitais faire une critique d’un long métrage japonais de la trempe d’un Miyazaki. Ce n’est pourtant pas d’un film des studios Ghibli dont je vais vous parler là, mais d’un long métrage de Madhouse studio, par Mamoru Hosoda. Peut-être certains reconnaissent le réalisateur de l’excellente Traversée du temps, adaptée en manga et en roman, qui a eu beaucoup de succès au japon. En tout cas c’est un autre film que je conseille vivement, surtout si vous avez aimé l’esprit de Summer Wars.


Passons à la critique maintenant, puisque nous sommes là pour ça. Summer Wars est un de ces films dont on attend beaucoup, et qui nous satisfont autant. En effet en abordant un tel sujet, un réseau social ancré dans le monde réel et qui fini par le menacer, on ne peut s’empêcher de faire le rapprochement avec ces nouvelles communautés que nous connaissons bien, et qui depuis quelques années ne font que se développer et s’installer naturellement dans nos vies. Facebook ou twitter par exemple. OZ est exactement ce genre de communauté. Il sert pour toute activité, même les politiques l'utilisent pour diriger le pays et pour communiquer. D'ailleurs Mamoru Hosoda lui-même déclare dans une interview qu'il s'est inspiré du réseau social Mixi (équivalent japonais de Facebook).


Tout comme le danger de l’omniprésence de Facebook dans nos vies, celui de la sécurité du monde d’OZ est bien sûr abordé dans Summer Wars, comme on l’attendait. Mais là où le film dépasse nos attentes, c’est dans la façon d’aborder ce sujet. Alors que dans n’importe quel film on se serait contenté de nous montrer des batailles virtuelles exubérantes et très peu du monde réel, Summer Wars se cible d’avantage sur la vie de la famille Jinnouchi que sur le monde d’OZ. Au premier abord, on pourrait être frustré, car OZ est attirant par ses formes, ses couleurs, et l’immense liberté qu’il présente. Mais l’équilibre est très bien réalisé.


Si ces deux mondes – la campagne de Nagano d’un coté, le réseau social OZ de l’autre – semblent se caractériser par leur contraste, tout l’intérêt du film consiste à les rapprocher, à montrer qu’ils ne forment qu’un seul monde. Si le monde d’OZ est virtuel, tout en lui tend vers le réel, il montre des relations entre des êtres humains, tout comme dans le clan Jinnouchi, le triomphe de l’humanité sur la machine, un monde informatique qui finalement sert le monde réel. Nagano, tout comme OZ, est une représentation miniature du monde, à travers des personnages caractérisés par des liens relationnels forts entre eux, des valeurs, une volonté de se battre.


Avant de revenir sur l'aspect "seconde lecture" de Summer Wars, j'aimerais m'attarder sur la surface, la "coquille" du film, pour mieux en inspecter le noyau.

Visuellement, Summer Wars est un véritable plaisir pour les yeux. Pour ne parler que du monde réel, il n'y a pas ici de style particulier qui pourrait plaire ou déplaire. Le dessin et le graphisme est simple tout en étant incroyablement travaillé, fait pour toucher un large publique, pas pour jouer dans l'originalité. Cela peut-être un choix purement commercial, l'idée que ça puisse plaire à tout le monde, ou alors, et je penche plutôt pour cette explication, pour marquer un contraste avec le monde d'OZ qui est, lui, particulièrement coloré et exhubérant. Sans parler des paysages de Nagano qui sont juste impressionants par leur netteté et leur charme, et qui sont mis en avant dans le monde réel là où OZ est constitué de formes arrondies qui n'ont rien de naturel. Une opposition nature/virutel qui ne manque pas d'accrocher le regard. http://i52.tinypic.com/5lz991.jpg

En menant quelques recherches, j'ai découvert que Mamoru Hosoda s'était probablement inspiré (mais peut-être pas officiellement) des oeuvres de l'artiste Takashi Murakami, et c'est vrai qu'en comparant les deux, ça paraît flagrant. Tout l'art de Murakami reposant sur la culture Kawaii et manga, ce rapprochement ne m'étonne pas trop finalement.


Avec un tel sujet, et le choix de situer l'action dans une campagne isolée, où ce sont surtout les relations familiales qui sont mises en valeur, un autre problème se posait. En effet, le film s'adresse à un public d'abord adolescent : comment donner du rythme au film et accrocher le spectateur ? Hosoda a répondu à ce problème en introduisant les combats dans OZ, et surtout, par l'utilisation du jeu de l'hanafuda.

L'hanafuda est un jeu de cartes japonais assez ancien, qui a été inventé après la découverte des jeux de cartes occidentaux. Et pour l'anecdote, le plus grand producteur de cartes d'hanafuda à l'époque était, tenez vous bien... Nintendo ! Eh oui, le même Nintendo que nous connaissons aujourd'hui pour ses consoles et jeux vidéos. Peut-on trouver là une référence de Hosoda à la culture geek ? Mmh... à creuser.

http://i53.tinypic.com/2mopkza.jpg

Quoiqu'il en soit, le suspense reste intact, pas besoin de combats épiques façon blockbuster américain pour être tenu en haleine. Même voir un type résoudre des problèmes mathématiques devient passionant (ce qui pour moi reste un véritable exploit). Par contre, et je trouve que c'est bien là le seul défaut du film, cette exagération est parfois utilisée au détriment du réalisme, et certains passages perdent en crédibilité. Par exemple dans les batailles virtuelles de King Kazma et Love Machine, Kazuma s'acharne comme un fou sur toutes les touches (je dis bien toutes) de son clavier... Je veux bien que ce soit difficile de se battre via un ordinateur mais bon, n'importe qui ayant déjà joué à un MMORPG sait très bien que ça ne marche pas comme ça, non ? De plus, la mort d'un avatar ne signifie strictement rien, alors c'est étrange que tout le monde crie à King Kazma que c'est trop dangereux... Mais heureusement, ce ne sont que de petits détails au milieu de beaucoup de perfection.

http://i52.tinypic.com/351ft6e.jpg

Une des choses que je préfère dans ce film, c'est la scène finale. Je vais essayer d'en parler sans spoiler, mais cette fin résout parfaitement tous les enjeux du films, et réconcilie le monde virtuel et le monde réel.

Alors que les différences entre les deux mondes étaient clairement montrées au départ, ici, tout s'entremêle. Images du monde réel entrecoupées d'images de la bataille dans OZ, détermination des personnages présente aussi bien dans l'un que dans l'autre. Tous ceux qui rechignaient à lutter au profit des problèmes "plus importants" du monde réel, sont maintenant impliqués autant que les autres, parce qu'ils comprennent que ces mondes dépendent l'un de l'autre. De la même façon, les conflits familiaux n'ont plus lieu d'être, ici, tous sont sont unis dans un même but, avec la même détermination. Cette scène est donc une bonne conclusion pour tout le film, cependant si elle est aussi grandiose et frappante, c'est aussi parce que l'évolution de ces problématiques sont bien gérées, que les sujets sont abordés par Hosoda avec légèreté, mais toujours avec force.

http://i52.tinypic.com/6en2a8.jpg

C'est là tout le charme de Summer Wars. Tout est léger, tout s'écoule naturellement, et pourtant le film est profond et émouvant. On se distrait en le regardant parce qu'après tout la réalisation et le visuel sont magnifiques, mais on est aussi touchés par les thèmes qu'il aborde, et la façon dont il le fait. Pour moi Mamoru Hosoda a su relever un pari risqué, celui de mélanger des univers très différents, mais aussi d'apporter une morale non moralisatrice, avec humour, légèreté et esthétisme.

http://i56.tinypic.com/sfxxcm.jpg

Repost 0
Published by Eika - dans Animes
commenter cet article
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 13:09

Yo !

Vous avez surement remarqué ce silence sur le blog depuis un bon mois ? C’est normal, après le concert live Vocaloid (Mikunopolis) du 2 Juillet à Los Angeles, moi et une équipe de vocaloidistes confirmés avons été envoyés sur place, en tant qu’envoyés spéciaux du Vocaloidstore de Paris, pour observer l’impact de cet évènement sur l’évolution du phénomène Vocaloid aux Etats-Unis !

 

http://i51.tinypic.com/10ifqsj.png

Mikunopolis, live in Los Angeles

 

Bon ok, c’est une GROSSE blague. Il n’y a pas (encore) de Vocaloidstore à Paris, et même si c’était le cas, si il le fallait ils auraient envoyé des gens plus compétents que moi pour ce genre de tâche. Par contre, il y a deux choses qui sont vraies dans tout ça. Il y a bien eu un concert live Vocaloid à Los Angeles le 2 Juillet, et moi, je suis bien allé à Los Angeles ! Mais mon voyage aux US ne vous regarde pas, du moins, pas totalement. Par contre, j’ai vraiment essayé de chercher des éléments qui pourraient montrer que Vocaloid s’incruste aux states, et j’en ai trouvé UN (pas bien important) que j’ai pu prendre en photo (enfin, c’est vite dit), mais la photo en Q° je ne l’ai pas pour le moment, j’éditerai en fin d’article quand je l’aurai.

 

L’exportation de Vocaloid aux Etats-Unis a en fait commencé depuis plusieurs mois. On peut dire que Vocaloid vise les states depuis que l’annonce de la voicebank anglaise de Miku a été faite. Oui, ça date, si je ne me trompe pas cette annonce date d’avant 2011, quand il a été dit que si la page FB de Miku atteignait 39390 fans et patati et patata... Bref, ça date pas d’hier. Mais dernièrement les choses se sont beaucoup accélérées, et ça, plusieurs éléments le montrent. Petit tour d’horizon.


Miku devait avoir une nouvelle voicebank anglaise, et bien ça avance, aux dernières nouvelles (il y a plus d’un mois et demi) cette VB en est à plus de 40% d’avancement. Je dis "plus" car de l’eau à coulé sous les ponts depuis ce moment, et on a même eu une démonstration de la VB en question le 2 Juillet ; je peux vous dire que c’était laaaargement mieux. Mais j’y reviendrai plus bas.

 

http://i54.tinypic.com/apa1dl.jpg

Il ne fait aucun doute que World is Mine sera la chanson VOCALOID la plus culte (ou presque) aux Etats-Unis.

 

Bien après le début de la création de cette VB avec Saki Fujita, on a appris début Mai que Miku allait faire ces débuts avec la chanson World Is Mine, de Ryo (Supercell). En effet, à cette période de l’année, le titre a été légèrement réarrangé par Ryo et vendu en ligne sur Itunes et AmazonMp3 (je vous aurai bien retrouvé une vidéo de la nouvelle version en Q° mais mes recherches se sont révélées infructueuses. Mais vous pouvez l’entendre dans cette vidéo de flashmob, fait aux US). Résultat des courses ? La chanson n’a pas mis longtemps (quelques jours à peine) à se classer en 7e position dans le top des ventes de musique en ligne sur Itunes, une belle performance de la part de Ryo et Miku si je puis dire. Par contre, vous vous doutez bien que ce succès est probablement dû en majorité à la communauté vocaloidiste qui existe aux Etats-Unis, loin d’être moindre. Mais il y a surement une part de découverte aussi, des gens qui ne connaissaient tout simplement pas et ont eu une agréable surprise en trainant sur Itunes.

 

C’est donc indéniable, Miku a traversé le Pacifique pour arriver en Amérique ; et aujourd’hui elle se déplace..... en Toyota Corolla ! Oui oui on parle bien de Toyota la société japonaise qui fait des voitures ! En fait, peu de temps après le fort succès de World is Mine, CryptonFM et Toyota ont annoncé qu’ils allaient collaborer pour un projet commun qui consiste à se servir de Miku pour les PUBs de Toyota. Alors bon... C’est un peu un fail ce coup ci. En fait, l’idée aurait pu être sympa, quoi que ... je sais pas trop. Mais c’est surtout les pubs en Q° qui ne sont pas top top. Je vous laisse la joie (?) de les regarder dans cet article sur Vocaloidism, vous comprendrez alors peut-être pourquoi une grande partie de la communauté vocaloidiste est un peu déçue par cette américanisation de Hatsune Miku (Argh, le coup des hots dogs....).

Bien sur, Toyota ne s’est pas limité à diffuser des pubs télévisées, des panneaux publicitaires ont aussi été affichés un peu partout (?) aux US. Et plutôt que d’utiliser les mêmes images de synthèses que celles utilisées dans les pubs télévisées, Toyota a fait appel à des artistes pour faire des illustrations de Miku (3 si ma mémoire est bonne). Et parmis les trois, il y en a qui a provoqué un total (ou presque) mécontentement des fans... il faut dire qu’il a un style assez...  j’vais pas dire "mauvais" parce que techniquement c’était souvent bien voire très bien (j’y connais rien en dessin hein), mais plutôt ça détruisait un peu l’image de Miku qu’on avait jusqu’à présent car ça avait un rendu trop "comics"...  bref, ça ne correspondait pas à VOCALOID. C’est un certain Alvinlee qui était à l’origine de ces illustrations failed, une des 2 était d’ailleurs reprise du célèbre artwork de Miku par Tony Taka. Ensuite si ma mémoire vive est bonne (mais elle ne l’est pas, sachez le) un autre artiste (on pense que son pseudonyme est Zain, mais on a pas de source officielle qui l’affirme) a fait une illustration un peu plus réussie cette fois si je puis dire, après quoi un troisième artiste coréen, répondant au pseudonyme de KKUEM, a fait un dernier artwork (celui des 3 que je préfère), le voici ci-dessous.

 

http://i52.tinypic.com/281zqjc.jpgPage Toyota Miku

 

Même si cette dernière œuvre est quand même bien plus représentative de VOCALOID (si je puis me permettre) on reste encore loin de ce l’image qu’on a de VOCALOID aujourd’hui, d’où le mécontentement assez général de la communauté vocaloidiste. D’ailleurs, il faut croire que Miku non plus n’aime pas comment on l’a transformée, et elle affirme même haut et fort que celle qu’on voit aux states, ce n’est pas elle.

 

Après cette courte page de publicité, nous revenons donc sur du positif. Si vous êtes un vocaloidiste un minimum curieux, vous êtes forcément au courant que Miku a donné un concert live aux states, équivalent à tout ceux qu’on a pu voir jusqu’à présent au Japon ! Si vous le saviez, tant mieux, sinon qu’à cela ne tienne, parlons en maintenant.

Ce concert, le fameux "Mikunopolis" auquel je faisait allusion en intro (Miku no Polis, ou "La ville de Miku" si on traduit à partir du Greco-japonais), a été fixé au 2 Juillet, pendant l’Anime-Expo qui a eu lieu au début du mois de Juillet à Los Angeles (1 et 2 Juillet) et fut le fruit d’une collaboration entre SEGA, Toyota et Crypton Future Media. La playlist ressemble à  celle du concert 39 Giving’s Day 2010, à peu de choses près... En fait j’ai la flemme de vérifier... Le Mikunopolis a eu beaucoup de succès, il paraît qu’il affichait complet dés le 27 Mai, chose tout à fait compréhensible quand on sait que VOCALOID est un phénomène qui a bien plus d’ampleur aux states qu’ici ~

À la fin du live (après Stargazer) Miku a parlé en anglais. Je peux vous dire que c’est pas la VB à 40% dont je vous parlais au début. Là c’était BEAUCOUP plus évolué, beaucoup plus fluide, beaucoup plus anglais ! Pour vous dire, sans même savoir qu’elle allait parler anglais, j’ai reconnu une partie de sa phrase (alors que d’habitude il me faut les lyrics sous les yeux, sauf parfois avec l’anglais de Luka), et SukinaK a entendu le reste, on pense qu’elle a dit : « I’m looking for to see you again. The last song Hajime no Oto». Bref, je dirais bien 70% ou plus pour l’avancement de cette VB anglaise qui, je dois dire, m’a vraiment impressionné sur le coup.

Au niveau du concert lui-même, mon avis est plutôt positif, on retrouve la vitre transparente à la place du gros bloc noir inesthétique du MikuPa 2011, les images projetées sont de bien meilleure qualité et les costumes ont du style pour la plupart ! Niveau musique je ne m’y suis pas trop attardé cette fois ci, il me semblait avoir remarqué que le piano était peu audible pendant une bonne partie du live, mais sinon rien d’autre à signaler, c’était vachement plaisant. Les quelques changements dans la playlist n’étaient pas forcément tous bons mais il y avait des idées intéressantes (mettre Stargazer à la fin par exemple). En gros, le Mikunopolis c’est LE gros succès de cette exportation de VOCALOID aux states. Même si pour le moment il ne s’agit quasiment que de Miku.... (pour ceux que ça intéresse voici un compte rendu complet de tout ce qui avait un rapport avec Vocaloid à l’Anime-Expo)

 

http://i52.tinypic.com/2r6jofc.jpg Voilà, c'était la blague du jour.

   

J’avais entendu parler je-ne-sais-plus-quand d’un Vocaloid Store qui devait ouvrir prochainement aux states il me semble... Je crois, il s’agissait d’ouvrir un Vocaloid Store aux states si la page FB de Hatsune Miku atteignait les 39390 fans. C’est chose faite depuis belle lurette, mais je n’ai personnellement pas eu de nouvelles de ce projet. Alors quoi ? Le projet est abandonné ? J’espère que non, ça présenterai tellement d’avantages et ça serai un bon moyen de faire vendre le soft aussi... OU ALORS, il s’agissait d’un Vocaloid Store online, et à ce moment là ça ne m’étonnerai pas que ça me soit passé sous le nez sans que je m’en rende compte...

Sinon, pour terminer tout en restant dans le thème du « ça m’est passé sous le nez », il y avait un concours organisé par Piapro en collaboration avec NewPeople pour décider d’un design pour la version US de Hatsune Miku ! C’est un concours qui a été très court et qui m’est passé sous le nez pour la simple et bonne raison que j’étais aux states pendant toute sa durée, du 24 Juillet au 1e Août. Plutôt que de m’attarder sur les règles et détails de ce concours maintenant terminé (toutefois si ça vous intéresse, go voir sur Vocaloidism), je pense qu’il est mieux de s’interroger sur l’utilité d’un tel concours.

Le sujet a été rapidement évoqué en coup de vent il y a de cela un court moment sur le channel IRC de Vocaloid.fr, et il semblerai que les avis soient partagés. Peu de gens en ont parlé mais la majorité de ceux qui ce sont exprimés à ce sujet pensent que Miku est très bien comme ça et qu’il ne faut pas essayer de la changer, et je suis plutôt d’accord avec eux. Mais d’un autre côté, je pense que ça peut être vraiment intéressant de voir des nouveaux designs pour Miku, on peut faire des jolies choses sans pour autant l’américaniser de trop. M’enfin, quand j’y repense, ce concours est un peu comme le Vocaloproject, et vous vous souvenez comment les designs gagnants ont été massacrés modifiés, alors je me dis que même un beau design pourrait rendre mal au final... bref, je suis moi aussi assez indécis.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Est-ce vraiment utile ou est-ce qu’on fonce droit dans le mur avec ce concours ?

 

 

 

Je vous aurai bien parlé du Mikubook, mais pour l'instant il est encore bourré de défauts (normal pour une bêta) et n'est donc pas encore intéressant. Quand cet outil sera devenu opérationnel à 100% il aura surement un article ici, car j'attends personnellement beaucoup de ce Mikubook.

Repost 0
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 17:00

Yo !

C’est fou de voir que pendant ta période de révision l’univers VOCALOID se transforme et prends une nouvelle direction à fond la caisse. En fait même si je ne faisais pas de billet ici pendant cette période, je suis resté actif dans le forum pour newser un minimum sur l’actualité VOCALOID... et je peux vous dire que j’ai pas chaumé. J’veux dire, en 3 semaines il y a bien du y avoir plus de news et d’annonces que depuis le début de l’année 2011 je crois bien. Et comme par hasard il fallait que ça tombe au moment où je ne peux pas faire d’article. Résultat des courses ; je croule sous les news et j’ai au moins 3 articles à faire. Donc c’est parti, on commence maintenant avec la GROSSE news, celle que tout le monde attends, la THE BIG ONE : Vocaloid3.

Pour Mr l’otaku moyen, VOCALOID se résume à Vocaloid2 et tous les avatars "issus" de ce logiciel, c'est-à-dire tout les vocaloids. Car oui, jusqu’à présent tout les vocaloids japonais que l’on connaît sont des Vocaloids2, y compris Kaito et Meiko (ils ont été mis à jours il y a de cela un bon moment pour pouvoir rivaliser avec Hatsune Miku et cie). Qu’à cela ne tienne. À partir de fin Septembre 2011 du 21 Octobre 2011, cette généralité (VOCALOID = tout les vocaloids2) ne sera plus vraie.

Fin Septembre (rectification, c'est bien le 21 Octobre 2011 que le soft sors), c’est cette date qui a été annoncée le 8 Juin lors d’un évènement privé à Akihabara (auquel on ne pouvait assister qu’en présentant une invitation) réunissant les principaux studios (Yamaha, CFM, AH-S, Internet.Co, etc... et quelques entreprises potentiellement intéressées) pour parler de l’avenir de VOCALOID. C’était un évènement déjà prévu depuis un moment (retransmis en live sur NND) et qui devait, je cite, marquer un «tournant dans l’histoire», sous entendue de VOCALOID bien sur. Ce tournant c’était l’arrivée imminente de Vocaloid3, le moteur de synthèse vocale de 3e génération made in Yamaha. Bien sur, cette nouvelle technologie next gen sera accompagnée d’un nouveau logiciel : Vocaloid3 Editor. Cependant, le développement du moteur a pris du retard donc le logiciel ne sortira pas fin Septembre, mais le 21 Octobre 2011. Plus de détails sur Vocaloid3 Editor en fin d'article.


http://i55.tinypic.com/scq6vn.png

Designs originels de Lui Hibiki (gauche) et Ring Suzune (droite)


Avant de causer du logiciel lui-même, parlons un peu des vocaloids qui sont prévus... ils sont légion. En tout, plus de 10 nouveaux vocaloids et VoiceBanks ont été annoncées Vocaloid3, dont 7 VB occidentales, une Chinoise, une coréenne, et plusieurs japonaises . Maintenant, le tout est de savoir qui a commencé à vraiment les développer.

Parmi les voicebanks occidentales il y a la VB anglaise de Miku qui s’exporte aux Etats-Unis, c’est confirmé que ce sera une Vocaloid3 et on a même eu une démo, pas très convaincante cela dit (relativisons car à ce moment là la VB n’était qu’à 40% de son aboutissement). Ensuite, Zero-G a 2 VB V3 féminines sur le feu et Power FX en a une masculine aussi, mais pour le moment ça ne nous intéresse pas. Par contre, il y a une VB qui pourrait être potentiellement intéressante ; une VB espagnole. Oui oui, VOCALOID s’attaque à la langue hispanique. Dit comme ça ça peut paraître presque anodin car finalement la langue espagnole a quelques similitudes avec le japonais au niveau phonétique, pourtant il y a un obstacle qui risque d’être dur à surmonter : l’accent. Vous le savez surement mais les espagnols parlent très vite et ont un accent très marqué, je ne vois pas comment on pourrait le reproduire de manière synthétique... En tout cas, la démo qu’on en a eu m’a semblé très peu convaincante, j’avais presque l’impression d’y entendre de l’anglais. Après bon, c’est que le début, Vocaloid3 c’est prévu pour fin Septembre alors ils ont encore du temps pour améliorer tout ça !  

Ensuite, il y a le/les vocaloid(s) que j’attends personnellement avec beaucoup d’enthousiasme et d'impatience, le/les prochain(s) VY ! En fait, on ne sait pas si ce sera un vocaloid avec une VB "mâle et femelle" (comme Lily), ou si ce seront des vocaloids qui ont, en soi, la "même" voix mais utilisée différemment (comme les jumeaux Kagamines) ou si ce seront des vocaloids totalement différents ; mais on sait que du côté de Yamaha/Bplats 2 VB anglaises sont prévues par pour Vocaloid3. 

En revanche on n’a aucune info sur la VB chinoise pour le moment, mis à part une démo que je ne me permettrai pas de critiquer étant donné que je ne m’y connais pas en langue chinoise.

Sinon, au niveau vocaloids et voicebanks japonaises, il y a de quoi faire aussi. Déjà, on a eu la confirmation que l’append de Luka serai une VB V3 ce qui est plutôt intéressant pour sa capacité à parler un engrish à priori plus correct que ses camarades japanophones.  

EDIT : Une vocaloid3 du nom de Mew est aussi prévue chez Yamaha sera créée à partir de la voix de Miu Sakamoto.

Ensuite, vous vous souvenez peut-être du concours Vocaloproject... QUOI ?! Vous ne vous en souvenez pas ?! En même temps c’est compréhensible, pour une raison qui m’échappe j’en ai pas fait d’article. En gros, c’était un concours mis en place par les organisateurs du VocaloidFesta dans lequel tout le monde (oui tout le monde) était invité à proposer des idées de designs qui pourraient être assignés à des vocaloids (UTAU exclus bien évidemment). Le dessin des gagnants servirait d’idée de design pour des vocaloids qui sortiraient prochainement. Ce concours a commencé fin Février et s’est terminé 2 mois plus tard. Les gagnants ont été annoncés le 29 Mai (juste avant le 8 Juin donc) et plusieurs membres du forum Vocaloid.fr y ont participés ! De plus, les 2e gagnants mâles et femelles serviront de designs officiels pour VY1 et VY2 prochainement....  Bref, les gagnants de ce concours ont été désignés, mais quel rapport avec Vocaloid3 ?

 

 http://i54.tinypic.com/6xq14j.jpg

Designs officiels de Lui Hibiki (gauche) et Ring Suzune (droite)

 

Et bien, Ring Suzune et Lui Hibiki (les designs gagnants, cf juste au dessus pour les designs finaux et tout en haut pour les designs originels) seront deux vocaloids3, certains disent même que ce seront les premiers vocaloids3 (ceux qui sortiront fin Septembre), mais ça me paraît étrange car une autre source indique que Ring serait prévue pour automne 2011/hiver 2012 et Lui plutôt pour Hiver/printemps 2012. On ignore aussi quel studio les éditera. Pour ma part, je pourrais presque miser sur les prochains VY. En fait, ça semble assez gros pour penser que ça pourrait être des VY (un mâle et une femelle, pour une VB mâle et une VB femelle, ça coïncide bien...), mais leurs designs ne collent pas du tout avec l’esprit de conception des VY. En effet, souvenez-vous, Bplats avait affirmé que la série des VY visait en particulier les pros. Je suis désolé, mais Lui et Ring ne dégagent absolument pas une "aura" professionnelle (désolé, j’ai pas de meilleur terme sur le coup xD). Donc pour moi ce ne seront pas les prochains VY, même si c’est toujours possible. Et perso je ne le souhaite pas.

What else ? Deux entreprises, Surferparadise et le Studio DEEN (à la base ils font des animes) ont décidé de s’associer pour un projet commun qui, selon toute vraisemblance, aboutira à une vocaloid3 de nom de code "I-Style Project". Son nom ? Aoki Lapis... Je ne vous cache pas que ce design (fait par CARNELIAN) ne me plait guère et semble avoir fait l’unanimité sur le forum, les avis sont tous négatifs (sur SankakuComplex on l’a même comparée à un perso d’eroge, et je dois dire que pour une fois je suis un minimum d’accord). Mes infos sont limitées sur elle. J'espère que sa voix saura rattraper son design foireux car ma tête est déjà gangrénée par des mauvaises premières impressions.

 

http://i55.tinypic.com/303g5yt.jpgCUL fait son come back !

 

Sinon, il y a un nouveau studio (tout récent semblerai-t-il) qui se lance aussi dans l’aventure VOCALOID, il s’agit du studio "1st PLACE". Bon, j’ignore totalement quel genre de société c’est, pas facile de trouver un site officiel avec un nom pareil. En revanche on sait qu’ils feront un vocaloid dont la voix sera empruntée à Kumiko Murayama, aussi connue sous le pseudonyme "Lia" (elle a chantée l’opening d’Angel Beats par exemple).

Et enfin, je termine ce listing des vocaloids3 japonais prévus avec celle que j’attends avec le plus d’impatience... autant que les prochaines voicebanks VY. Il s’agit de CUL (FlashBack), elle aura une VB à elle. Celle-ci sera créée par Internet.Co à partir de la voix d’Eri Kitamura. Alors bon, en soi ça ne semble pas si important que ça, c’est juste une vocaloid3 de plus. Mais non. En fait, c’est important plutôt d’une manière symbolique,dans le sens où CUL, avec sa révolution, aura potentiellement un impact bien différent des autres vocaloids3 lors de sa sortie. C’est Estrelia qui avait fait la remarque, et quand j’y repense c’est assez difficile à expliquer, mais mon intuition me dit qu’elle a raison et que CUL pourrait bien représenter la génération Vocaloid3 (de même qu’on associe souvent Miku à Vocaloid2). C’est pour ça que je l’attends de pied ferme. Ce serai d’ailleurs encore plus épique que ce soit elle, la première vocaloid3, qui sorte en fin Septembre, là l’effet serai garantis (?). Ceci étant dit, quand j’y repense, Internet.Co ne m’a pas toujours laissé de bonne impression, leurs seuls vocaloids que j’aime bien sont GUMI et Lily, et pour ces deux là il m’a fallu un temps avant des les apprécier. Après bon, je ne peux pas généraliser puisque CUL sera quand même une vocaloid3, donc wait and see ! En revanche, on ne sait pas si quelque chose est prévu pour REV (une autre mascotte accompagnant parfois CUL, utilisant la voix de VY2 Yûma). Toujours est-il que je suis curieux de voir et d’entendre ce qu’elle va donner.

Voilà, je crois avoir fait le tour sur les nouvelles VB prévues mais j’apporterai quelques précisions supplémentaires après avoir parlé du nouveau logiciel qui accompagnera cette 3e génération de Vocaloids, Vocaloid3 Editor.


http://i53.tinypic.com/vsnvy1.jpgUn petit aperçu de l'interface de Vocaloid3 Editor.


Qu’est ce que ce nouvel éditeur aura de nouveau par rapport à Vocaloid² ? Je pense que la nouveauté la plus importante dans tout ces changements, c’est que le logiciel Vocaloid3 Editor sera désormais vendu séparément des VB (sauf pour VY1 Mizki et Mew qui serviront de starters) ! Je trouve que le principe est mieux et plus logique, et à l'usage ce sera surement bien plus pratique pour utiliser plusieurs voix simultanément. Ensuite, et ça aussi c’est très important, il sera possible d’importer les VB V2 sur V3E (mais pas toutes, et pas forcément gratuitement). Quel intérêt ? Et bien déjà ce serai un peu plus pratique, et surtout il faut savoir que Vocaloid3 Editor traitera mieux les données des VB ce qui permettra des rendus bien plus réalistes (ou pas d’ailleurs). De plus, V3E sera capable de gérer le VCV. Alors VCV (ou triphone, ça revient au même) késako ? C’est un terme que connaissent surtout les utilisateurs de Vocaloid et UTAU, VCV est l’abréviation de Voyelle-Consonne-Voyelle, sans entrer dans les détails sachez juste que VCV c’est magique (en contrepartie, sur UTAU c’est trèèès long à faire) et que ça permet des résultats très améliorés au niveau du réalisme ! Un argument de taille donc. (si vous voulez en savoir plus sur VCV, vous pouvez lire cet article sur Vocaloidism, ou alors les brèves explications de SukinaKukki sur le forum). Enfin, le logiciel sera en théorie compatible avec de nombreux plug-ins (tels que Vocalistener) et son interface de V3E sera plus ergonomique (cf ci-dessus).

Le fait que les VB V2 soient rétro-compatibles avec V3 a motivé certains studios à "mettre à jour" leurs vocaloids. J’ignore en quoi consiste concrètement cette mise à jour, mais j’imagine qu’il s’agit d’un fignolage pour rendre les VB V2 importables sur V3E. Seront concernés par cette mise à jour Kaito (et ses appends) et Meiko, les vocaloids d’Internet.Co (Gumi et ses  extends, Gakupo, Lily et Ryutô (c’est le nom officiel de Gachapoid)) et les VY (Mizki et Yûma). Quelque chose me dit que cette liste n'est pas définitive et va probablement s'allonger. Enfin, comme dit plus haut, VY1 Mizki et Mew seront disponibles en tant que starters intégrés au logiciel Vocaloid3 Editor sous forme de packs. Comme dit en début d'article, le logiciel Vocaloid3 Editor sortira le 21 Octobre 2011.

Et là, préparez vos oreilles, j’ai gardé le meilleur (?) pour la fin. Si vous avez bien suivi, j’ai abordé avec plus ou moins de profondeur chaque VB prévue, mais je n’ai presque rien dit sur la VB coréenne. En fait je tenais à la laisser à la fin, et vous allez comprendre pourquoi en cliquant sur le bouton Play de la vidéo ci-dessous.

 

 

Oui, ça C'EST Vocaloid3.


En attendant que vous repreniez vos esprits voici à peu près tout ce qu’on sait sur cette VB. La voix est empruntée à la chanteuse Kim Tahi et cette VB sera réalisée par le studio coréen SBS Artech. Cette vocaloid aura une voix japonaise et une voix coréenne, mais ce sera pas comme Sonika (une vocaloid2 occidentale), à priori elle devrait vraiment être multilingue (2 VB différentes donc), un peu comme Luka mais en mieux (?). Comme vous l’avez entendu, faire du (très) bon engrish avec la VB coréenne n’est pas impossible.

EDIT : Son nom et son design officiel ont été révélés ; elle s'appelle SeeU (nom de code SV01).

C’est bon ?! Vous êtes revenus à vous ? Oui nan mais parce qu’il faut quand même le dire : cette voicebank coréenne est totalement awesone de réalisme. Mais justement, elle l’est TROP. Trop, parce que sur le forum, personne, je dis bien personne, n’a été capable de de dire avec certitude et fermeté si c’était la voix de Kim Tahi autotunée (un peu comme ce qu’on entend souvent dans la pop et le R’N’B ces dernières années) ou si c’était bien une démo de SeeU. C’est quand on a vu la news sur Vocaloidism et la vidéo de la conférence en Q° qu’on a enfin été fixé vis-à-vis de cette voix : c’était bien Vocaloid. Cette voix s’approche énormément d’un seuil de non reconnaissance, je veux dire, là on a hésité parce que cette voix ressemblait aux voix autotunée qu’on entend ces dernières années un peu partout. Si jamais VOCALOID réussi à s’affranchir de cet effet d’autotuning, on risque d’être incapable de différencier VOCALOID des vrais chanteuses (les chanteurs sont plus ou moins à l’abris pour le moment car les bons vocaloids mâles, d’une manière générale, sont encore une denrée assez rare de nos jours). Cela impliquera potentiellement un éventuel déclin de ces dernières, et changera probablement les tendances musicales d'ici à quelques années. Donc bon, je me dis que pour le phénomène VOCALOID ce serai bien que les vocaloids3 aient tous plus ou moins une qualité de ce genre (pas forcément autant, le niveau VY est déjà très suffisant) ; mais dés qu’on sort du phénomène, Vocaloid3 c’est pas cool pour les chanteurs et chanteuses (surtout) en chair et en os qui pourraient potentiellement se faire voler la vedette par les vocaloids.

Je suis partagé. J’appréhende un peu ces vocaloids dans la mesure où ils pourraient vraiment être trop réels (n’oubliez pas que Vocaloid3 arrive en fin Septembre, des amélioration peuvent encore être apportées) mais d’un autre côté je suis plus qu’impatient de voir ce que les compositeurs pourront faire avec.


Sinon sachez qu'on news sur le forum quand on a des nouvelles de Vocaloid3, des fois que ça vous intéresse...

 

EDIT : CA Y EST ! Vocaloid 3 est sorti !!!

 

Voilà, je pense que j’ai fait le tour pour tout ce qui est Vocaloid3, mais y’a encore plein de choses à dire sur l’actualité VOCALOID ! La suite au prochain article !

Repost 0

Welcome !

  • : Ota-kyu
  • Ota-kyu
  • : Salutations, ce blog est "mort", je vous invite à nous retrouver sur bsolife.fr :)
  • Contact

Bienvenue sur Ota-Kyu !

ARiA.gif

On Cherche Quelque Chose ?

Ota-Kyu et le web 9.0...

Logo Homemade FBLogo Homemade TwitterLogo_Homemade_RSS_V3.png

Le phénomène VOCALOID

Dernière mise à jour le 31 mai 2013

 

 


Threadnation (Cyber Thunder Cider style), de EZFG, avec KAITO. sm20967560

Blogs régulièrement fréquentés

> Blog d'Estrelia 

> Blog de Batto : Battoyo

> Blog de Yunina : Otakute

> Blog de Kyn : Onigiri-Geek

> Blog de Flo- : Vies Nippones

> Blog de Smog : Twilight Eye

> Blog de Dreamy : Nani Nani

> Blog de Yuzu : Another way to find

> Blog d'Exelen : L'antre de la fangirl

> Blog d'Helia : La mélancolie d'une otaku

> Blog de Ruru Berryz : Geek and Girly Girl

Rubriques

Liens divers

Envie de partager votre intérêt pour Vocaloid ? Envie de rencontrer une communauté francophone de vocaloidistes ? Venez donc sur le forum miku.vocaloid.fr !

http://i55.tinypic.com/15g6lih.png

 

Vous pouvez aussi visiter ce blog entièrement dédié à Vocaloid hyper bien garni. Si vous voulez découvrir des chansons vocaloid, c'est par là que ça se passe, ce blog en regorge.

http://i51.tinypic.com/x361p4.png

 

Vous ne connaissez pas GARNiDELiA ?! Qu'à cela ne tienne. Visitez donc leur site officiel !

http://i55.tinypic.com/2pquuiw.gif

 

Ota-Kyu est référencé sur l'agrégateur Nanami

http://i54.tinypic.com/2rzcf87.jpg