22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 16:40

Depuis quelques temps je regarde beaucoup d’animes, en fait j’en regarde même de plus en plus. Je n’en ai pas spécialement vu beaucoup mais je sais qu’à la fin d’au moins un anime sur cinq  je me dis la même chose dans ma tête : « Oh celui là, il était trop bien ! Il pourrait bien être un de mes préféré » et patati et patata,... bref c’est systématique, la fin d’un anime sur cinq me laisse un très bon goût dans la bouche, si bien que j’ai tendance à le surestimer. Mais jusqu’à il y a encore quelques mois je n’avais jamais été face à un anime qui était capable de détrôner tout ceux que j’avais vus auparavant, non, jusqu’à il y a quelques mois je n’avais pas d’anime préféré (pas même BlackRock Shooter, et on en est assez loin en fin de compte).

Qu’à cela ne tienne ! Il y en a UN qui a tout défoncé, qui a tout raflé, qui a su se montrer original, qui a su me charmer et grimper au sommet le plus haut de mon estime (et c’est un euphémisme), bref, j’ai trouvé mon anime favori. Il surclasse tout les autres de loin (exception faite d’un, qui en est très proche, dont je vous dévoilerai le nom en fin d'article). Ceux qui me suivent sur Twitter savent déjà duquel il s’agit, je parle bien évidemment de Bakemonogatari. Cet anime avait absolument tout pour me plaire, exception faite de quelques micro-défauts qui se comptent sur une seule main (voire moins). En fait, je considère que Bakemonogatari est aux animes ce que MARIA est à la musique, quelque chose de très proche de la perfection.

 

Senjôgahara HitagiSenjôgahra Hitagi. Screen de l'épisode 1

 

Bien sur, tout ce qui n’est pas une critique mais bien mon avis personnel. Avant tout, un petit faux synopsis made in Kyu s’impose :

 

Araragi Koyomi n’est pas un lycéen comme les autres, il a été vampire mais est presque redevenu humain. Mis à part ce détail non négligeable, c'est un lycéen normal. Un jour alors qu’il est en retard en cours, il aperçoit une fille tomber des escaliers et s’empresse de la sauver de cette chute. Stupeur, Senjôgahara Hitagi, la lycéenne en question, n’a aucun poids ou presque. Hitagi prétexte une maladie rare et menace Koyomi pour avoir son silence, mais celui-ci tiens à l’aider. Il connaît en effet quelqu’un, Oshino Meme, qui pourrait peut-être l’aider à régler son problème.

 

Hmmm.... c’est assez moyen je trouve, il vaut mieux regarder le premier épisode pour vraiment comprendre où je veux en venir. Parce que oui, c’est exactement le premier épisode ça, ça ne va ni plus ni moins loin. M’enfin bon, faire des résumé n’a jamais été ma spécialité alors on va faire avec. Après relecture, je n'ai pas repéré de spoilers dans cet article, donc vous pouvez le lire sans crainte,... en théorie du moins.


Bakemonogatari, une orgie visuelle...

Evidemment avec un sous-titre pareil, vous voyez tous où je veux en venir ; Bakemonogatari est super beau. Vraiment. Ici il n’est plus question de faire comme tout le monde, le chara-design et l’animation se distinguent très facilement de la majorité des animes. Les personnages sont loin d’être baclés, ils sont d’ailleurs plutôt détaillés d’une manière générale, et c’est particulièrement visible  au niveau de leurs visages ; on se rend compte alors que les yeux d’Araragi ressemblent vraiment à des yeux (surtout au niveau de la forme). Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres, il faut voir l’anime pour se rendre compte de la beauté des personnages, car le chara-design est vraiment singulier et mérite un coup d’œil. J'ai envie de dire, regardez le screen ci-dessus, cela vous donne un aperçu de la beauté de la chose !

Et l’animation... ça aussi j’ai adoré. Avez-vous vu Sayonara Zetsubô Sensei (si c’est pas le cas, je vous le recommande, c’est très drôle) ? Si oui, remettez vous en tête les nombreuses coupures sur écran coloré avec des kanjis, des animations ou des scènes dessinées dans un tout autre stylé. C’est le même topo pour Bakemonogatari, kanjis, animations, photos et textes sont présents sur ces micro coupures et c’est même limite pire au niveau de la quantité. Il y en a une vingtaine par épisode et ça augmente le dynamisme de ces derniers. En effet, j’avais lu dans un article de je-ne-sais-plus quel magazine qu’avec Internet notre cerveau changeait petit à petit sa manière de fonctionner par rapport à avant. Apparemment maintenant les internautes sont capable de repérer des mots clés rapidement sur une page et sont attentifs à tout ce qui se passe à l’écran, alors qu’avant le cerveau humain était plus efficace en lecture de texte et ne se préoccupait pas de ce qu’il se passait aux alentours. Ces coupures (très courtes, rappelons-le) nous forcent à faire la même chose. En plein milieu d’un épisode, d’une conversation ou d’une action il peut y avoir n’importe quand une mirco-coupure sur laquelle est écrit quelque chose, parfois useless, parfois utile, qu’on s’empresse d’essayer de lire. Et quand ces micros-coupures s’enchainent (dans l’épisode 7 par exemple), nos yeux traversent l’écran de long en large, à la recherche de texte, sans se stabiliser sur un point fixe pendant plus d’une fraction de seconde. Bref, comme dans Zetsubô Sensei, mais en pire ! Personnellement, j’adhère totalement, je trouve cela très stimulant, et c’est d’ailleurs nécessaire car l’anime n’est pas toujours très dynamique (j’y reviendrai un peu plus bas). Le moment où ces microcoupures sont les plus présentes, et surtout les plus rapides, c’est juste après les opening. Après chaque opening, il y a une série d’une dizaine de mini-microcoupures, dans lesquelles il y a une sorte de résumé de l’épisode... Oui vous avez bien lu, au début de l’épisode on vous résume grossièrement ce qu’il s’y passe, pas entièrement mais en partie. Donc si vous ne voulez pas avoir de spoil monstrueux, ne lisez pas les microcoupures post-opening ! Enfin bon.De toute façon on les oublie vite quand on est à fond dans un épisode.

 

 

Bakemonogatari Araragi microcoupure yeux crâne

Voici un exemple de microcoupure, c’est surement celle qui m’a le plus fait rire xD ! Screen de l'épisode 1

 

 Mais il n’y pas que le chara-design et l’animation qui rendent cet anime si beau visuellement, les jeux de couleurs sont aussi en cause. Que ce soit les jeux de couleurs entre les teints des personnages, ou du ciel, ou des cheveux, ou même des microcoupures, les couleurs retranscrivent très souvent l’ambiance qu’il faut. Mais parfois les couleurs font un peu n’importe quoi, je me souviens par exemple qu’à un moment le sang était rose ou bleu cyan ! Je ne vous dirai pas quand, ce serai du spoil.

Quant au fan service, il est présent, même Bakemonogatari y a cédé, mais il est assez bien géré dans le sens où on n’est pas constamment englouti par des tonnes de fan service dégoulinant. À vrai dire, on est confronté au fan service type ~ecchi~ dés le 1e épisode (dés les premières secondes même), on en retrouve dans le 2e et après.... presque plus rien avant le 11 et jusqu’à la fin. Malgré tout, ça reste du fan service relativement léger et plutôt plaisant cette fois je dois l’avouer (exception faite d'UN moment où ça devient limite). En revanche on retrouve quelques éléments moe (surtout avec Hachikuji et Sengoku) dans l’anime. En temps normal ça ne m’aurait pas plu, mais là je ne sais pas pourquoi c’est passé crème, étrange. L’animation et le chara-design sont peut-être en cause. On retrouve quelques scènes plus ou moins gores pendant les combats, avec des effusions inhabituelles de sang. Mais pas de quoi être effrayé, il y a même un moment où c’est limite drôle x) À vrai dire, le mot gore est mal utilisé je dirai mais je ne vois pas d’autre terme pour illustrer mon idée.

Une dernière chose, j’ai beaucoup valorisé la beauté du chara-design. Mais on reste dans un anime tout de même, alors pour certaines scènes comiques les personnages redeviennent parfois, l’espace d’un court instant, plus simplifiés... voyez par vous-même (ci-dessous).


Enfin bref, que ce soit pour l’animation ou les graphismes, Bakemonogatari a tout bon ; c’est un réel plaisir de regarder cet anime. Pour ceux qui ne l’auraient pas déjà vu, il faut vraiment que vous regardiez au moins le premier épisode pour vous faire une idée de la beauté de la chose.

 

Déformation visage Bakemonogatari Araragi

Généralement c’est Araragi qui trinque avec les déformations de visage x) Screen de l'épisode 2

 

 

Cest l’histoire de plusieurs histoires...

Contrairement à pas mal d’animes, Bakemonogatari ne tourne pas autour d’une intrigue... mais de plusieurs petites histoires. En fait quand on y repense c’est un peu comme dans la plupart des animes (surtout dans les animes type shônens), sauf que là au lieu d’avoir un épisode dédié à un personnage pour connaître son passé mystérieux (ou pas) et autres joyeusetés, c’est carrément 2 à 4 épisodes pour chaque intrigue, ces dernières étant dédiées à un personnage en particulier à chaque fois. C’est un format qui ne plait pas forcément à tout le monde (Eika apprécie moyennement par exemple) mais que je préfère personnellement, plutôt que de se centrer sur le protagoniste en donnant leurs heures de gloires aux autres personnages. Ainsi, dans chaque intrigue c’est comme si il y avait deux protagonistes, et à chaque fois c’est Araragi et un autre. Cet autre est un personnage ayant été confronté à une "singularité*". Bakemonogatari raconte en tout 5 histoires, pour 5 singularités (je ne vous révèlerai leur ordre et les personnages concernés) : celle d’un singe, celle d’un crabe, celle d’un serpent, celle d’un chat et celle d’un escargot. Dis comme ça, cela doit vous paraître bizarre, il faut regarder l’anime pour comprendre ! Je ne serai pas étonné qu’on me dise que ces histoires sont basées sur des singularités soient tirées de légendes du folklore japonais (un peu comme dans Ôkami), car le nom de cet anime se traduit tout même par "Histoire de monstres" !

Ces histoires de bizarreries rendent l’ambiance générale de Bakemonogatari un peu étrange et parfois même peu hospitalière. On est pas au niveau d’un anime flippant à vous faire hérisser les poils ou que-sais-je, mais je ne vous cache pas que plus d’une fois je me suis surpris en semi-stress face à certaines scènes, car il est parfois difficile d’anticiper sur ce qu’il va se passer. C’est un anime décidément bizarre et singulier. Quand j’y repense l’anime lui-même est une singularité !

Une des choses qui font l’originalité de Bakemono, c’est que contrairement à bon nombre d’autres animes, l’histoire d’amour est "vite réglée". Dans le sens où ce n’est pas à la toute fin de l’anime que le protagoniste dit à la fille qu'il l'aime (ou l’inverse), mais en plein milieu. Ainsi on peut voir ce que leur relation aura comme influence sur les évènements et les raisonnements de personnages. De plus cette histoire d’amour est très bien gérée (habituellement j’apprécie moyennement, surtout quand ça devient lourdingue), ce qui en fait un petit fil rouge pas chiant du tout, bien au contraire \o/ !


Là encore, niveau scénario c’est plutôt correct, les multiples petites histoires sont carrément super plaisantes et pour une fois l’intrigue amoureuse est très légère et agréable. Encore un tout bon pour moi à ce niveau là.

 

* Singularité : En fait, je pense que ce mot a été difficile à traduire. Il se prononce « Kai » si je ne me trompe pas. Dans la version que j’ai regardé, fansubbé par la Kaf-Team, ce mot a été traduit par « bizarrerie » puis par « singularité ». J’ai d’ailleurs trouvé que le kanji signifait quelque chose comme « Mystère » et se prononçait justement « Kai ».

 

Bakemonogatari

Bakemonogatari, ça s'écrit comme ça.

 

"Bakemonogatari",... Ouais ça sonne bien !

Mieux que ça même. Dans Bakemono l’OST ne fait pas que coller à l’ambiance, elle s’écoute. Elle n’est pas spécialement remarquable mais tellement agréable. Généralement les musiques d’ambiances sont toutes simples, c’est souvent une boucle toute simplette d’un, deux ou trois instruments avec quelques modulations par-ci par-là pour faire plus flex. Par contre, au moment de la résolution d’une intrigue il y a souvent une musique au piano ; elle est toujours différente car il s’agit d’un arrangement au piano de l’opening correspondant à l’intrigue ! Ça rend la chose plus épique.

Minute, qu’est-ce je viens de dire ?! Flashback....

« l’opening correspondant à l’intrigue »

Sacrebleu mais qu’est-ce ça veut dire ? Dans Bakemonogatari, qui est tout de même un anime court (15 épisodes) il n’y a pas qu’un seul opening, pas deux non plus, pas trois,... il y en a CINQ ! Disons que, de même que chaque personnage a 2 à 4 épisodes qui lui sont dédiés pour son histoire, c’est comme si chaque arc avait son opening ! Ou bien non, c’est plutôt chaque personnage qui a son opening. Ainsi, simplement avec l’opening vous pouvez savoir qui seront les protagonistes ! Mais ne vous inquiétez pas, ça ne gâche aucun suspens (ou presque) car généralement l’opening arrive au bout d’au moins 1min voire 2, le temps de constater qui sont les personnages impliqués dans l’épisode.

D’ailleurs les openings sont pour la plupart très bons ! Comme il y en a 5 différents, il y a de fortes chances d’un trouver un qui vous plaira. Dans mon cas j’en aime particulièrement 3 sur les 5, et il y en a un (celui du 2e arc) que j’ai trouvé plutôt amusant (mais la musique...), mon préféré étant tout de même le dernier :  Sugar Sweet Nightmare, de Yui Horie (doubleuse de Hanekawa Tsubasa) !

 

 

Sugar Sweet Nightmare, de Yui Horie, version opening. Oui, cet opening est très... suggestif x)

 

Derrière Sugar Sweet Nightmare il y a  Ambivalent World, de Sawashiro Miyuki (doubleuse de Kanbaru Suruga), un rock plutôt entrainant et très agréable puis Staple Stable, de Chiwa Saito (doubleuse de Senjôgahara Hitagi), une chanson plutôt Jpop/Jrock pas trop mal non plus mais moins dynamique. Non vraiment, Sugar Sweet Nightmare est un gros coup de cœur (pas pour son visuel très explicite hein) que j’ai écouté un boucle longtemps après avoir découvert pour la première fois Bakemonogatari. Par contre le 4e je le trouve indigeste x)

Quand à l’ending... c’est une perle ! Il s’agit de  Kimi no Shiranai Monogatari, de Supercell, une chanson plutôt rock avec une magnifique partie piano et une instrumentale remarquable ! Avant de regarder Bakemono j’appréciais assez cette chanson car elle est vraiment plaisante, mais après avoir vu l’anime c’est devenu une de mes chansons préférées. Pourquoi ? Parce qu’un des seuls défauts que je trouve à cette chanson était sa longueur, 6 minutes c’est décidément trop pour une chanson de ce type. Alors le fait d’avoir une version courte de 1min 30 règle ce problème =) ! D’ailleurs, le titre de la chanson se traduit par « L’histoire que tu ne connais pas » (ou quelque chose de ce genre) et colle plutôt bien à l’anime ! Bref, Kimi no Shiranai Monogatari c’est un ending énorme !

 

 

Kimi no Shiranai Monogatari, de Supercell, version ending. Désolé pour la qualité, j'ai pas trouvé mieux ><

 

Ceux qui ont regardé l’anime ont peut-être fait une constatation amusante : Araragi Koyomi a parfois des airs de Itoshiki Nozomu (= THE Zetsubô Sensei), surtout au niveau de son intonation quand il s’exclame ! C’est normal. Le doubleur d’Araragi Koyomi n’est autre que Hiroshi Kamiya, le doubleur du fameux Zetsubô Sensei, Itoshiki Nozomu.


 En tout cas, selon mes oreilles Bakemeonogatari n’a fais quasiment aucune fausse note, ce qui en fait une raison de plus de l’adorer  ~ 

 

Ok et sinon y'a quoi dans cette si jolie boîte ?

Vous l’avez compris, pour cet anime le contenant me convient presque parfaitement, mais qu’en est-il du contenu ? L’anime est constitué en majorité de dialogues, parfois profonds et plutôt intéressants mais parfois sans queue ni tête. Ca aussi c’est quelque chose qui ne plaira pas à tout le monde car cela rend les épisodes moyennement rythmés, voire lents (mais niveau lenteur on n’est pas au niveau de Yumekui Merry). Pourtant c’est un des principaux atouts de Bakemono, et ça m’a plu. Je me suis vite rendu compte que je mettais souvent pas mal de temps avant de me tilter qu’une discussion était lancée, tellement j’étais concentré dans les dires des personnages. Parce que oui, y’a vraiment des moments où il faut bien suivre pour comprendre ce qui est dit, et déceler les moindres petits indices sous-entendus. Malgré tout, aussi étonnant que cela puisse paraître, j’ai trouvé qu’il y avait pas mal d’action... dans certains épisodes. Généralement les épisodes en questions sont ceux mettant fin à un arc.

Ces fameuses conversations, parfois très longues, permettent d’introduire dans l’anime une très forte dose d’humour. On retrouve en majorité du comique de situation et du comique de répétition, mais l’animation singulière y contribue aussi et les jeux de mots sont au rendez-vous ! Et Senjôgahara quand elle s’y met.... elle est juste excellente dans ce domaine ! Je vous avoue avoir parfois eu des fous rires, et même versé quelques larmes !

Je vous parlais un peu plus haut d’une certaine ressemblance entre Araragi et Hitoshiki, leurs voix et leurs comportements ne sont pas les seuls point que ces deux animes ont en commun ! Déjà il y a l’humour. Ensuite il y a les personnages. Vous allez me dire qu’ils ne se ressemblent nullement (mis à part quelques stéréotypes qu’on retrouve souvent dans les animes), et vous avez raison. Pourtant il y a bien quelque chose qui me permet d’appuyer mes dires, en effet de même que les personnages de Sayonara Zetsubô Sensei, ceux de Bakemonogatari ont des traits de caractère bien marqués et sont souvent excessifs dans leurs domaines respectifs.

Autre chose, de même que dans Zetsubô Sensei, re-regarder l’anime permet de découvrir des tas de choses jusque là incomprises ou mal interprétées, et de faire des liens entre les évènements. Ce détail là est plus marqué dans Bakemonogatari que dans Zetsubô Sensei tout de même, car dans Bakemonogatari même si il n’y a pas d’histoire à proprement parler, il y a des intrigues et des enjeux réels. Dernier point commun entre ces deux animes : les références. En fait non, je ne devrai pas dire ça comme cela. Hmmm... disons que j’ai vu une GROSSE référence à Zetsubô Sensei dans Bakemono, et je ne serai pas étonné qu’il y en ai d’autres (de toute façon, Araragi fait allusion à plusieurs anciens mangas comme Doraemon à un moment..) ! J’ai d’ailleurs souri en constatant que H***** sait où se trouve l’étoile SPiCa (pour ceux qui n’auraient pas compris où je veux en venir, cf mon précédent article). Mais quand j’y repense, Bakemono et Zetsubô Sensei sont tout des animes du studio SHAFT ! Coincidence... ? Je ne crois pas.

 

Donc c’est indéniable (ou pas), Bakemono et Zetsubô Sensei se ressemblent un minimum, considérez cela comme un gage de qualité (ou pas²) et une preuve que Bakemonogatari c’est vraiment original ! Vraiment, je ne saurais trop vous le recommander. Pour moi cet anime est presque parfait, autant au niveau du contenant que du contenu, et il est très plaisant de le re-regarder. Dommage qu’il y ai eu des soucis avec la diffusion télévisée, apparemment l’anime a été diffusé normalement à la télé jusqu’à l’épisode 12 mais pour des raisons qui m’échappent la suite n’a été disponible en streaming qu’un an plus tard ! Pour limiter les perturbations de l’histoire que cette interruption provoque, l’épisode 12 s’apparente à une fin, c'est-à-dire que cet épisode ne continuait pas l’arc en cours, mais... je ne sais pas comment dire sans spoiler, donc je ne dirai rien. Toujours est-il que l’épisode 12 n’est pas vraiment la suite du 11, donc ne soyez pas étonnés d’avoir l’impression d’en avoir loupé un en regardant l’anime.

 

http://i53.tinypic.com/2wdx2te.pngHanekawa Tsubasa

 

Merci aux teams Requiem et Kaf-Team qui ont fansubbé les  épisodes que j’ai regardés !

 

Enfin bon Bakemonogatari c’est ENNOOOOOOOOORME, ça mérite vraiment qu’on jette un coup d’œil, qu’on tende l’oreille et qu’on y prête un peu d’attention. Une fois encore je vous le recommande, surtout si vous avez des goûts proche des miens, vous pourriez adorer autant que moi, voire plus ! C’est un anime très original qui se distingue vraiment des autres, que vous regretteriez de ne pas regarder, car j’ai cru comprendre qu’il a eu un succès non moindre ! Il y a encore 2-3 mois il était dans le top des ventes de DVD et Blue-Ray, alors que cet anime date tout de même de l’été 2009 (et 2010 pour les 3 derniers épisodes).

À la base Bakemonogatari n’est ni un manga, ni un visual novel, ni même un eroge. À la base Bakemonogatari est un roman du japonais Nisio Isin (plus communément écrit NisiOisin pour souligner le fait que son nom est un palindrome) ! Je ne vous cache pas que maintenant, j’ai très envie de le lire ! Bakemonogatari ne va pas s’arrêter là, une préquelle est prévue pour je-ne-sais-quand (sous forme d’OAVs ou d’un film) pour raconter ce qu’il se passe avant l’épisode 1, le passé d’Araragi, de Meme, tout ça...  Cette préquelle, Kizumonogatari, sera bien évidemment adapté du roman de NisiOisin éponyme. J’ai cru comprendre qu’il avait déjà écrit plusieurs autres tomes se déroulant après les évènements de Bakemonogatari ! Donc si Kizumono marche bien on aura peut-être droit aussi à une adaptation ! De toute façon moi je veux lire les bouquins !!!

 

 

Je m'arrête là (mais je pourrais continuer si je m'y mettais) car vous l’avez compris, Bakemonogatari est au plus haut dans mon estime et surclasse de loin tout les autres animes que j’ai pu voir jusqu’à présent, sauf un... Angel Beats. Je n’en ferai pas d’article, mais je tiens aussi cet anime en très haute estime, c’est mon deuxième favoris, derrière Bakemono. Si on considère que Bakemono est à 98 sur une échelle de 100, je mettrai bien Angel à 92 et à titre de comparaison l’OAV BlackRock Shooter ne dépasse pas 75. Je me répète, je sais, mais je recommande vraiment de prendre quelque temps pour regarder cet anime, d’autant qu’il n’est pas spécialement long, 15 épisodes c’est vite réglé. Si vous ne le faites pas, vous passeriez peut-être à côté de quelque chose que vous auriez pu adorer.

 

Personnellement, c'est la première fois que je vois un anime si proche de mes gouts et de mes critères de perfection.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kyu - dans Animes
commenter cet article

commentaires

lili 11/09/2016 18:35

Je n'avais jamais remarquer les ressembles entre monsieur désespoir et Araragi ! O.o

vincent.D 30/07/2015 16:02

bonjour je voudrai savoir ? après bakemonogatari ! la saison 2 est en faite nisemonogatari ???? et apres la saison 3 c'est quoi ?? svp aidez-moi a cromprendre

YKyu 12/08/2015 16:05

Salutations o/
gysmodu71 a bien répondu en effet, j'ajouterai juste qu'après Tsukimonogatari il y a Owarimonogatari, qui va commencer dans quelques semaines :)
Mais peut-être est-ce pour ça que vous vous posiez la question ~

gysmodu71 11/08/2015 20:13

Ordre de diffusion:
1) Bakemonogatari
2) Nisemonogatari
3) Nekomonogatari (Kuro)
4) Monogatari Series: Second Season.
5) Hanamonogatari
6) Tsukimonogatari

Nhayara 27/08/2013 23:20


Salut ! Je sais j'arrive longtemps après la guerre.
Tout ça pour dire, que en effet, Bakemonogatari est l'un des meilleurs animés qu'il m'aie été donné de voir, sans aucun doute. Ton article est simplement merveilleux, je n'aurais pu
faire mieux pour donner envis à quelqu'un de le regarder.
Pourtant, certaines personnes peuvent être rétissant à le regarder.
Pour certains ce sont les Oav parfois très conceptuels, pour d'autres les scènes de coupures, et encore pour d'autres les dialogues à rallonges qui donne l'impression d'une certaine lenteur à
l'intrigue. Qui plus est les décors, bien que magnifique sont vides (même si c'est clairement voulu, ce studio étant une perle dans la mise en scène.) 
Cela ne m'arrête guère, Bakemonogatari est encore, après presque 4 ans, l'un des meilleurs animés qui ne pourrait être détronné à mon goût que par Hyouka.
Entre temps, la saison 2 est sortie, mais je ne l'ai pas encore vu. Je me suis arrêté au bout de 2 épisodes, je ne me souvenais plus des personnages et je vais donc me relancer dans le visionnage
de la saison 1.
Il existe pourtant d'autres animés qui surpassent la moyenne des autres, que j'ai beaucoup aimé par leur travail et leur réflexion, je citerai Durara ou The garden of
sinners comme exemple.

Les studios d'aujourd'hui ont tendance à oublier qu'on ne travail pas que sur le fan service l'histoire, et des héros à personnalités de plus en plus chiantes et contreproductives pour faire un
bon animé.
Dans tout les cas, merci pour tout ces magnifiques articles. 

YKyu 01/10/2013 22:34



"YKyu passion : répondre aux commentaires à un mois après ~ Bientôt chez votre libraire"


 


Pardon pour ce gros vent.


Je suis content que tu aies apprécié l'anime (et encore plus que tu l'aies découvert grâce à cet article :D), parce que c'est vrai que la chose est clairement pas "accueillante". Bakemonogatari
est complètement ce genre d'anime auquel il faut "adhérer", sinon ça ne fonctionne définitivement pas. Mais une fois que t'es bien accroché, on décroche pas (ou peu).


La "saison 2", Nisemonogatari, reprend pas mal des éléments qui ont fait de Bakemono cette pure merveille, mais les a mal dosé et agrémenté d'un peu (beaucoup) TROP de fan service. J'ai bien
moins apprécié la chose dans son ensemble, il y a de nombreux points noirs, malgré que la chose soit agréable dans son ensemble. J'espère en tout cas que ça te plaira ~


Wakanim à noter que Wakanim a aussi diffusé le film Nekomonogatari Kuro (qui était très bien !) et diffuse en ce moment même Monogatari Series 2nd season. Mais je n'ai pas la possibilité de
regarder pour le moment...


 


Je t'avoue n'avoir jamais regardé Durarara, The Garden of Sinners et Hyôka, mais j'en ai entendu beaucoup de bien. Je suppose que ce sera un must see... quand j'aurai du temps à accorder à
quelque chose x)



Ame 19/04/2012 16:22


C'est un bel article ! On voit que t'es à fond dedans, perso', ça me donne envie de regarder (ce que je vais faire XD) ! ^ ^

YKyu 25/04/2012 11:42



Tu m'en diras des nouvelles x)!



anya 09/02/2012 22:23


Bakemono est certe un bon anime , mais je ne ferais pas son éloge comme tu le fait. Je trouve que certaine histoire ne sont pas assé developper dans l'anime et que tout va assé vite et on a du
mal a suivre le rythme. Bref , personnellement je suis en train d'essayé de voir tous les animes du japon x) , les meilleurs sont deja presque vu , mais même si j'ai des doutes parfois (vu que je
regarde des animes magnifique) , mon anime préferé reste Code Geass , un mélange d'action , de romance , de stratégie , de tragedie et de surprise. Enfin après chacun ces gouts , mais si je
devais placer bake sur 100 il serait a 60 (désolé).

Kyu 11/02/2012 22:39



Chacun son truc oui bien sur =) Là il se trouve que Bakemono est un anime qui a tapé dans le mille par rapport à mes goûts, mais il ne plait évidemment pas à tout le monde ~ 


Tu as commencé à regarder Nisemonogatari sinon ? C'est pas mal non plus aussi ~


Regarder tout les animes du Japon ?!!?! Euh... tu as conscience du défi monstrueusement énormissime que tu te lances là ^_^' ? Sachant que de nos jours il en sort plus d'une 20taine par saison...
Enfin, si tu arrives tant mieux, mais très franchement je vois pas comment ce sera possible x)


Bon courage ~



Welcome !

  • : Ota-kyu
  • Ota-kyu
  • : Salutations, ce blog est "mort", je vous invite à nous retrouver sur bsolife.fr :)
  • Contact

Bienvenue sur Ota-Kyu !

ARiA.gif

On Cherche Quelque Chose ?

Ota-Kyu et le web 9.0...

Logo Homemade FBLogo Homemade TwitterLogo_Homemade_RSS_V3.png

Le phénomène VOCALOID

Dernière mise à jour le 31 mai 2013

 

 


Threadnation (Cyber Thunder Cider style), de EZFG, avec KAITO. sm20967560

Blogs régulièrement fréquentés

> Blog d'Estrelia 

> Blog de Batto : Battoyo

> Blog de Yunina : Otakute

> Blog de Kyn : Onigiri-Geek

> Blog de Flo- : Vies Nippones

> Blog de Smog : Twilight Eye

> Blog de Dreamy : Nani Nani

> Blog de Yuzu : Another way to find

> Blog d'Exelen : L'antre de la fangirl

> Blog d'Helia : La mélancolie d'une otaku

> Blog de Ruru Berryz : Geek and Girly Girl

Rubriques

Liens divers

Envie de partager votre intérêt pour Vocaloid ? Envie de rencontrer une communauté francophone de vocaloidistes ? Venez donc sur le forum miku.vocaloid.fr !

http://i55.tinypic.com/15g6lih.png

 

Vous pouvez aussi visiter ce blog entièrement dédié à Vocaloid hyper bien garni. Si vous voulez découvrir des chansons vocaloid, c'est par là que ça se passe, ce blog en regorge.

http://i51.tinypic.com/x361p4.png

 

Vous ne connaissez pas GARNiDELiA ?! Qu'à cela ne tienne. Visitez donc leur site officiel !

http://i55.tinypic.com/2pquuiw.gif

 

Ota-Kyu est référencé sur l'agrégateur Nanami

http://i54.tinypic.com/2rzcf87.jpg